Les autorités thaïlandaises ont annoncé mercredi qu'elles avaient repéré un "appareil non-identifié" changeant plusieurs fois de direction et ce, samedi 8 mars au moment-même où le Boeing 777 de Malaysia Airlines a perdu le contact avec le contrôle aérien.
©AFPAFP

© AFP

Une nouvelle piste semble s’offrir aux enquêteurs, près de deux semaines après la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines en mer de Chine. Le porte-parole de l’armée de l’air thaïlandaise, Monthon Suchookorn, a en effet annoncé ce mercredi qu’en consultant les données radars de la région sud du pays, ses équipes avaient repéré un "appareil non-identifié" le samedi 8 mars. "A 00H28, six minutes après la disparition du vol MH370, un appareil non identifié volait dans une direction sud-ouest", à l'opposé de la direction prévue du Boeing 777 effectuant la liaison Kuala Lumpur-Pékin, a-t-il précisé.

"L'appareil est allé plus loin vers le sud vers Kuala Lumpur et le détroit de Malacca"Une information d’autant plus intéressante qu’elle semble corroborer l’autre piste selon laquelle l’avion a changé de direction en plein vol et mis le cap à l’ouest. En effet, l’horaire indiqué par les radars thaïlandais semble correspondre à la dernière transmission du transpondeur de l’avion disparu, quelque part entre la côte orientale de la Malaisie et le sud du Vietnam. "L'appareil est allé plus loin vers le sud vers Kuala Lumpur et le détroit de Malacca, avant de tourner vers le nord" vers la mer Andaman, à l'ouest de la péninsule malaisienne", a d’ailleurs ajouté le porte-parole de l’armée de l’air thaïlandaise avant de souligner que le signal enregistré par ses radars "n'était pas clair et n'arrêtait pas de s'interrompre".

"Il n'est pas confirmé que l'appareil était le vol MH370"Quant à la raison pour laquelle cette information qui pourrait considérablement aider les enquêteurs dans leur travail n’a pas été communiquée plus tôt à la Malaisie, Monthon Suchookorn a affirmé que son pays n’avait "pas caché d’informations". Il a poursuivi en expliquant que ses équipes ne s’étaient pas inquiétées outre mesure de la présence de cet appareil car il "n'était pas dans l'espace aérien thaïlandais et n'était pas une menace pour la Thaïlande". Et celui-ci d’insister sur le fait que pour l’instant, "il n'est pas confirmé que l'appareil était le vol MH370".

De leurs côté, les Maldives ont transmis aux autorités malaisiennes plusieurs témoignagnes rapportés par un média local et selon lequels des habitants ont vu "un avion gros porteur volant à basse altitude" le jour de la disparition mystérieuse du vol MH370.

Vidéo sur le même thème : les pays impliqués dans les recherches ne parviennent pas à coordonner leurs découvertes

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !