Des scientifiques ont récemment découvert l'existence de quatre volcans sous-marins au large des côtes australiennes. Les cratères formeraient une sorte de "lucarne sur le sous-sol".
Australie : quatre volcans sous-marins découverts par hasard !AFP

Une découverte fortuite. Ils cherchaient des gîtes larvaires de homards et à la place ils ont découverts un groupe de volcans submergés. Des scientifiques australiens issue de plusieurs universités locales viennent en effet d’annoncer avoir fait cette incroyable découverte par hasard. A environ 250 km au large de Sydney, ils ont trouvé quatre volcans sous-marins formant une sorte de "lucarne sur le sous-sol". Répartis sur une vingtaine de kilomètres, ils dateraient de 50 millions d’années, selon les premiers éléments recueillis.

A lire aussi -Japon : une mystérieuse île ne cesse de s'étendre

Une découverte clé pour "percer les secrets de la croûte terrestre"Situés à près de 5 000 mètres de profondeur, ils n’avaient jamais été observés faute de moyens techniques adaptés. L’Investigator, un navire scientifique australien équipé d’un sonar et capable de cartographier les fonds marins à cette profondeur y est finalement parvenu. Cette découverte va notamment permettre de mieux comprendre les mouvements des plaques terrestres. "Ils nous racontent une partie de l’histoire de la séparation il y a 40 à 80 millions d’années de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie", a expliqué Richard Arculus, vulcanologue à l’Université nationale d’Australie, avant d’ajouter : "Ils vont maintenant aider les scientifiques à orienter leurs futures explorations pour percer les secrets de la croûte terrestre".

Vidéo sur le même thème : les images impressionnantes de cette nouvelle île !

 

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.