Une attaque terroriste a eu lieu lundi soir après le concert de la chanteuse Ariana Grande à Manchester, au Royaume-Uni. Selon le dernier bilan, au moins 22 personnes sont décédées, dont des entants, et une soixantaine d’autres ont été blessées. Le point sur ce que l’on sait. 


Un nouvel attentat a frappé le Royaume-Uni lundi soir. Qualifiée de "terroriste" par la Première ministre britannique, Theresa May, cette attaque a eu lieu après un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande dans la salle Arena à Manchester. Une puissante explosion, survenue non pas dans la salle de concert mais entre la salle et la gare la plus proche, a déclenché une scène de panique et fait de nombreuses victimes, dont des enfants.

"J’ai levé la tête, il y avait des corps partout"

"Nous étions en train de quitter la salle après le concert d’Ariana Grande vers 22h30 lorsqu’on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde et tout le monde essayait de fuir", a raconté un jeune de 22 ans à l’agence britannique Presse Association. "On a écouté la dernière chanson et soudain, il y a eu comme un flash avec un bang et puis de la fumée", a de son côté confié à la BBC un père de famille. "J’ai senti une forte chaleur dans mon cou et quand j’ai levé la tête, il y avait des corps partout", s’est quant à elle souvenu une maman.

Publicité
Publicité

"Un homme seul et un engin explosif improvisé"

Selon le porte-parole de la police de Manchester qui a donné un point presse ce mardi matin, l’attaque a été perpétré par un seul homme qui aurait agi seul. "Nous pensons que cette attaque a été menée par un agresseur solitaire. Il est difficile de dire s'il agissait seul ou dans le cadre d'un réseau. Il avait sur lui un engin explosif improvisé", a-t-il déclaré. Le policier a ensuite assuré que l’enquête se poursuivait et avançait "très vite". Il a également revu le bilan des victimes à la hausse en annonçant que l’attentat avait fait 22 morts, dont des enfants, et une soixantaine de blessés.

Emmanuel Macron fait part de son "effroi" et de sa "consternation"

Cette attaque terroriste a suscité de nombreuses réactions à travers le monde, notamment parce que l’assaillant a ciblé de jeunes victimes. Ariana Grande est en effet une idole chez les enfants et les adolescents. Lundi soir, plus de 20 000 personnes, essentiellement des parents accompagnant leurs enfants étaient ainsi réunis dans la salle de concert pour assister au show de la star américaine. Ce mardi matin, Emmanuel Macron a fait part de son "effroi" et de sa "consternation". Dans un communiqué, le président a indiqué qu’il allait s’entretenir prochainement au téléphone avec son homologue britannique. "Il adresse au peuple britannique toute la compassion et la sollicitude de la France qui se tient ses côtés dans le deuil avec une pensée particulière pour les victimes et leurs familles", ajoute le document.