Ce mardi, un suprémaciste blanc a comparu devant le tribunal de Londres. L’homme aux cheveux roux avait pour projet de tuer la famille royale britannique afin que le prince Harry, roux également, accède au trône.

Mark Colborne, un Britannique âgé de 37 ans, a comparu devant le tribunal londonien de l’Old Bailey ce mardi. L’individu était accusé de préparation d’actes terroristes.

L’homme, originaire de Southampton dans le sud de l’Angleterre, se sentait rabaissé en raison de sa couleur de cheveux. Il envisageait donc de tuer les princes Charles et William pour que le prince Harry, également roux, devienne roi.

Lire aussi -Comment le Prince Harry a sauvé la vie d’un soldat gay

L'homme avait fait des recherches sur la fabrication de bombes artisanales

Son demi-frère avait trouvé des produits chimiques et des notes suspectes dans la maison de la famille à Southampton. Il avait alors alerté la police et Mark Colborne avait été interpellé en juin 2014. L’enquête de police a révélé que l’homme avait cherché sur internet comment réaliser des bombes artisanales et s’était procuré des produits chimiques afin de fabriquer du cyanure.

Les forces de l’ordre avaient trouvé à son domicile des documents dans lesquels Mark Colborne faisait part de son intention d’assassiner les gens aux cheveux foncés. "Je veux des représailles massives, un attentat terroriste de masse qui attirera l'attention sur notre souffrance, pas seulement la mienne, mais celle de mes frères à travers le monde", avait-il écrit. Avant d’ajouter : "Je veux que le monde assiste à ma métamorphose, d'un représentant de cette pauvre communauté rousse qui se fait marcher dessus constamment, à un terroriste militaire".

"Tuer Charles et William pour qu’Harry devienne roi. Tuer les tyrans"

Mark Colborne avait le sentiment d’être "marginalisé et dénigré par la société parce qu’il est blanc et roux", a indiqué le procureur Annabel Darlow. Dans ces documents, l’individu évoquait son intention de mettre une balle dans la tête de Charles, premier dans l’ordre de succession au trône britannique. "Il est protégé mais pas trop. Je sacrifierais ma vie pour un tir. Tuer Charles et William pour qu’Harry devienne roi. Tuer les tyrans", avait-il indiqué.

Lire aussi -Combien a coûté la famille royale aux sujets britanniques en 2013 ?

Publicité
Le suspect se sent proche du terroriste d’extrême droite Anders Breivik qui avait tué 77 personnes en Norvège en 2011. "Je ne veux pas être un tueur en série. Je suis plus comme Anders Breivik", avait-il écrit. Mark Colborne, atteint d’agoraphobie, voulait agir dans "l’intérêt du peuple aryen".

Vidéo sur le même thème : Prince Harry fait scandale

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité