Plus de deux jours après la disparition du vol QZ8501 de la compagnie AirAsia, des débris auraient été détectés en mer de Java. Selon les premiers éléments fournis, il s'agirait d'une porte de l'appareil.
AFP

Dernière minute : un corps aurait été repêché en mer de Java ce mardi matin selon les autorités indonésiennes, rapporte BFM TV.

Les recherches de l’Airbus A320-200 d’AirAsia sont-elles sur le point d’aboutir ? Plus de 48 heures après que les autorités malaisiennes ont signalé la disparition du vol QZ8501, l’armée indonésienne a annoncé que des débris auraient été repérés en mer de Java. "Nous avons détecté environ 10 grands objets et de nombreux petits objets de couleur blanche que nous n’avons pas pu photographier", a en effet déclaré son porte-parole, Agus Dwi Putranto ce mardi. Selon les premiers éléments communiqués, certains de ces potentiels débris correspondraient à une porte de l’appareil et à un toboggan d’urgence.

A lire aussi – AirAsia : ce que l’on sait sur la disparition du vol QZ8501

Probablement "au fond de la mer"Afin de confirmer ces informations, l’Indonésie a demandé l’aide des Etats-Unis. Un navire militaire américain devrait ainsi se joindre aux recherches dans la journée. Celui-ci se concentrera sur la mer de Java et plus précisément autour des îls de Bangka et Belitung. "Nous avons intensifié aujourd'hui les opérations en étendant la zone de recherches en mer depuis le point où l'avion a disparu jusque sur la terre ferme à l'est et l'ouest de l'île de Bornéo", a précisé le chef adjoint des opérations, Tatang Zainuddin. Si les débris sont bel et bien ceux de l’appareil recherché, le périmètre de recherches pourrait ensuite être affiné. En attendant, l’armée indonésienne n’exclut aucune piste et poursuit ses recherches sur terre et dans les régions montagneuses. Lundi, les autorités ont cependant admis que l’appareil était probablement "au fond de la mer".

Cet appareil de la compagnie à bas prix malaisienne a décollé dimanche avec 162 passagers et membres d’équipage, dont un Français, à son bord. Quelques minutes avant qu’il ne disparaisse, ses pilots ont demandé la permission au contrôle aérien de dévier du plan de vol en prenant de l'altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Vidéo sur le même thème - AirAsia : l'appareil disparu serait "au fond de la mer"

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.