Incroyables mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l'actualité cette semaine.

Un pizzaïolo niçois a offert 200 pizzas aux SDF de la ville pour Noël

Il venait de vendre son affaire et souhaitait faire une bonne action pour les fêtes de fin d’année. Léo Mallo, un pizzaïolo niçois âgé de 38 ans a fait près de 200 pizzas margheritas pour les apporter aux SDF de Nice, rapporte Le Parisien.

Les pizzas, accompagnées d’une boisson, ont été déposées dans un des locaux du Secours populaire de la ville afin que l’organisation s’occupe de les distribuer aux SDF venus sur place ou de leur livrer quand ils ne peuvent ou ne veulent pas laisser leurs affaires et quitter leur endroit. Interrogé sur les motivations qui l’ont poussé à agir de la sorte, Léo Mallo est clair : "pourquoi ils sont dehors, ce qu’ils font, ça ne me regarde pas ! J’aimerais juste qu’en mangeant leur pizza ils se disent : il y a quand même des gens sympas sur terre."

Italie : ils déguisaient leurs chiens pour en faire des pandas dans un spectacle de cirque

Le cirque italien Orfei souhaitait s’attirer les bonnes grâces de son public en lui proposant de se prendre en photo avec de véritables pandas moyennant paiement. Or, une perquisition menée par une brigade du Corpo Forestale (l’équivalent de nos gardes forestiers) lors du passage du cirque à Brescia, dans le nord de l’Italie, a permis de démontrer qu’il s’agissait en réalité de chow-chow, une race de chien originaire de Chine, relate 20 minutes.

Les deux animaux ont tout de suite été retirés et ont été placés entre les mains des services vétérinaires. Ils semblent tous les deux en bonne santé même s'ils souffrent d’une légère conjonctivite due à une exposition quotidienne aux flashs des appareils photos. Les propriétaires sont poursuivis pour mauvais traitements sur les animaux et escroquerie auprès des spectateurs.

Un indien conduit depuis plus de 11 ans en marche arrière

Il s’agissait d’un problème mécanique, il en a fait un style de conduite. Harpeet Devin, chauffeur de taxi à Bahtinda en Inde, conduit sa voiture en marche arrière depuis près de onze ans maintenant. Selon Ze Journal, c’est à la suite d’une panne mécanique que l’homme s’est décidé à conduire de cette manière.

Afin d’être en règle et recevoir une autorisation de rouler, Harpeet Devin a modifié son boitier de vitesse pour avoir quatre marches arrières et une avant. Il a également ajouté un avertisseur sonore pour prévenir les autres automobilistes et les piétons de sa venue. Enfin, le chauffeur de taxi a inversé ses phares arrière et avant lui permettant d’obtenir le précieux sésame de circulation. Le seul inconvénient rencontré par Harpeet Devin est le prix de l’originalité. En effet, celui-ci souffre de douleurs au dos et au cou.

Portugal : il paie une amende de 120 euros pour avoir essayé de sauver une vie

L’information a fait le tour des médias portugais ce jeudi. Alors qu’ils emmenaient une octogénaire qui faisait un infarctus à un hôpital de Lisbonne, des ambulanciers ont du se garer sur le bas-côté de l'autoroute afin de lui prodiguer des soins en toute urgence. En vain malheureusement, puisque la vieille dame est décédée.

Mais au moment de constater le décès, les gendarmes, qui avaient été alerté par les ambulanciers, "ont avisé le conducteur qu’il avait commis une infraction au code de la route pour mauvais stationnement, sans tenir compte des circonstances" du drame, a dénoncé Carlos Silva, le commandant des pompiers d’Obidos qui supervise aussi les transports en ambulance dans ce secteur. Si les ambulanciers ont réglé l’amende sur place, la nouvelle a suscité un tel scandale que les gendarmes ont finalement préféré faire sauter l’infraction, relate Le Parisien.

 

Canada : il agresse sa compagne avec un sapin de Noël

En cette période de fêtes, il semblerait qu’il n’y a pas que le traineau du Père Noël qui sache voler, mais les sapins aussi. Le Journal de Montréal rapporte qu’en Ontario, un homme âgé de 35 ans a agressé sa femme … à l’aide d’un sapin de Noël dimanche dernier.

Publicité
L’altercation aurait débutée au retour d’un bar local. Une fois rentré chez eux, le mari s’en serait pris à sa femme, lançant dans sa direction plusieurs objets dont un seau d’eau sale et le sapin de Noël accompagné de son support métallique. La femme a réussi à s’en sortir avec une blessure mineure à la jambe. Accusé de violence conjugale, le mari a été arrêté. Il lui est dorénavant interdit de s’approcher de sa femme durant toute la période des vacances de Noël, ambiance.

Vidéo sur le même thème - Cet indien conduit depuis 11 ans en marche arrière (soutitrage en anglais) 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité