En trois semaines, une douzaine d’habitants de Purmerend, situé dans le nord des Pays-Bas, ont été violemment attaqués par un hibou grand-duc.

La terreur plane depuis quelques semaines sur cette commune de 70 000 âmes, située au nord-est des Pays-Bas. Et pour cause : les habitants de Purmerend sont victimes de nombreuses attaques perpétrées par un mystérieux hibou, comme le rapporte FranceTV info. Sur les trois dernières semaines, pas moins de douze habitants auraient été pris pour cible par l’animal. Certains d’entre eux, grièvement blessés, ont même dû être conduits à l’hôpital.

Blessé six fois à la tête

Le dernier assaut en date remonte à mardi soir. Deux membres d’un club d’athlétisme local ont été pourchassés par le hibou alors qu’ils s’entrainaient sur la piste. L’un d’entre eux, blessé à six reprises à la tête, a eu besoin de points de suture. Par mesure de précaution, le club a pris la décision d’annuler tous les entraînements jusqu’à nouvel ordre.

Plus loin, les résidents et les employés d’un centre pour handicapés ont eux aussi subi les attaques de l’oiseau, et ce à 15 reprises. "Le problème, c’est que l’on n’entend pas le hibou avant qu’il frappe, et ses serres sont aiguisées comme des rasoirs", a ainsi confié la porte-parole de l’établissement, avant de poursuivre : "nous espérons que la municipalité va vite attraper cet oiseau malfaisant".

Armés de parapluies et de casques

De son côté, la municipalité a assuré qu’elle ferait tout son possible pour neutraliser le hibou. Une tâche difficilement réalisable puisque le hibou grand-duc est une espèce protégée et qu’un permis spécial est nécessaire pour le capturer. En attendant le lancement d’une procédure, la ville a conseillé à ses habitants de se munir de parapluies et de casques pour se protéger.

Publicité
Pour Gejo Wassin, de la Fondation néerlandaise OWN pour la protection des hiboux, le comportement de l’animal est inhabituel : "soit le hibou a été élevé en captivité puis relâché, et il associe maintenant les humains à la nourriture, ce qui impliquerait qu’il n’a pas l’intention d’attaquer les gens", ou bien, "il peut avoir un niveau d’hormones élevé vu que la saison de reproduction débute, et du coup, il défend son territoire".

Vidéo sur le même thème : le hibou grand-duc qui terrorise la commune néerlandaise

mots-clés : Pays-bas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité