Dans la Meuse, plusieurs attaques de troupeaux ovins ont été recensées. Suite à des investigations, un loup a finalement été aperçu à 250 km de Paris.

Et si la chanson de Serge Reggiani devenait réalité ? La préfecture de la mesure a confirmé avoir repéré un loup dans le département, à seulement de 250 km de la capitale.

Il y a trois ans, la Lorraine voyait les loups se réimplanter dans la région, plus précisément dans les Vosges.  

C’est l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui a immortalisé la présence du canidé en raison de plusieurs signalements faisant état d’attaques auprès de troupeaux ovins.

Treize attaques de troupeaux ont été recensées faisant une trentaine de victimes pour un dommage indemnisé à hauteur 5.000 euros. "Une étude sur la vulnérabilité du système pastoral à la prédation du loup en Meuse a été lancée" a indiqué la préfecture.  

Le loup pose déjà problème dans les Alpes où les éleveurs d’ovins constatent des dégâts de plus en nombreux en raison de la présence du loup depuis 1992.

Le 31 janvier, un loup avait été retrouvé encore plus proche de la capitale. Un cadavre adulte tué par balle avait en effet été repéré à Coole dans la Marne, à 160 kilomètres de Paris.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Des moutons chassent un loup

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.