Mercredi dernier, seins nus devant l’Assemblée nationale, Cindy Lee a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle. Découvrez cette candidate qui promet une "république du bien-être et du plaisir".

Mercredi 8 mars, Cindy Lee, présidente du Parti du plaisir, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle au cours d’un happening particulier. Dans le cadre d’une "opération transparence" pour dénoncer la corruption du monde politique, elle est apparue seins nus devant l’Assemblée nationale. Elle a ensuite distribué son programme aux automobilistes et aux passants avant d’être interpellée par des CRS.

Cindy Lee n’en est pas à sa première élection présidentielle. En effet, elle était déjà candidate en 2002, 2007 et 2012, sous les couleurs du Parti du plaisir, qu’elle a fondé en 2001, sans jamais réussir à obtenir ses 500 parrainages. Sur son compte Facebook, elle a annoncé se représenter cette année pour "(exiger) la transparence" et "(mettre à nu) la corruption", critiquant les nombreux scandales impliquant des politiques. Une exigence de transparence qu’elle a pleinement appliquée devant l’Assemblée nationale.

"Je milite pour le bien-être de l’individu dans la société"

Outre la lutte contre la corruption, le Parti du plaisir, qui se décrit comme le "premier parti hédoniste de France", veut promouvoir les "notions de plaisir et de liberté, dans tous les domaines touchant à la vie quotidienne" au sein d’un "république du bien-être et du plaisir", d’après le site internet du parti. Cindy Lee, de son vrai nom Isabelle Laeng, ancienne stripteaseuse âgée de 52 ans, veut incarner ses valeurs et ce, en mettant en avant son physique avantageux. "Je milite pour le bien-être de l’individu dans la société, remettre l’homme au centre de la politique", a-t-elle déclaré lors de son happening à l’Assemblée nationale.

Publicité
La candidate est consciente des difficultés qu’elle aura à obtenir toutes les signatures, mais pense qu’elle peut permettre de mettre en avant certains sujets, comme la cause animale, et apporter un "vent d'hédonisme" en France. "Il faut un peu d'humour. La vie est parfois tellement triste et démoralisante", avait-elle confié au Parisien en 2004.

En vidéo sur le même thème : Cindy Lee, candidate du parti du plaisir, arrêtée seins nus devant l'Assemblée nationale

mots-clés : Atypique, Candidate

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité