Selon la Woodland Trust, il y aurait bien une explication au monstre du Loch Ness. Mais celle-ci risque de ne pas satisfaire les amateurs de légendes.
©GettyImage - Loch Ness

Depuis des années, partisans et détracteurs du célèbre monstre du Loch Ness en Écosse s’affrontent autour de l’existence de celui-ci. Après la révélation, il y a un peu moins d’un an, de "nouvelles preuves d’existence" du monstre, c’est au tour des opposants de prouver la "non-existence" de Nessie, rapporte le site belge 7 sur 7.

À lire aussi -Lagarfljótsormur, le Nessie islandais

La Woodland Trust, une organisation forestière britannique, a affirmé à laBBC (article en anglais)avoir trouvé l’origine de la légende. Selon elle, ce qu’ont pu voir des centaines de personnes, durant les 1500 dernières années, ne serait rien d’autre que du bois mort. "La présence de Nessie s’explique seulement par la confusion produite par les branches et les arbres tombés dans l’eau", a-t-elle expliqué. Les morceaux de bois confondus avec Nessie proviendraient des deux rivières qui alimentent le Loch Ness lors des fortes pluies du printemps et de l’automne.

Déjà en février 2014, l’expert passioné Gary Campbell avait soulevé cette hypothèse, expliquant que de "nombreuses branches sont enfouies dans le lac". En avril dernier cependant, Nessie faisait son grand retour après un an et demi sans avoir été apperçu, relançant le débat autour de son existence.

À lire aussi -Le monstre du Loch Ness est-il de retour ?

Vidéo sur le même thème - Une nouvelle preuve de l'existence du monstre du Loch Ness ?  

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Vidéo : Une nouvelle preuve de l'existence du monstre du Loch Ness ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.