En 2010, un poulpe prénommé Paul avait animé le précédent Mondial grâce à ses pronostics pour le moins étonnants. Cette année, la liste de prétendants pronostiqueurs n'en est que plus longue pour remplacer le céphalopode, malheureusement décédé peu après la compétition.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité