Atypiques, drôles, incroyables... Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué cette semaine. Découvrez ainsi l'histoire du community manager d'US Airways qui a envoyé par inadvertance une image inappropriée à une cliente, celle de cette enseignante italienne qui demande à ses élèves d'étudier le Kâma-Sûtra, ou encore celle de cette jeune anglaise qui a fait un appel aux dons afin de s'offrir une nouvelle poitrine…

L’US Airways tweete une image porno en réponse à une cliente

Lundi dernier, une cliente se plaignait sur twitter d’un retard de vol de la compagnie aérienne US Airways. Elle a alors eu la surprise de recevoir une réponse du community manager de l'entreprise, accompagnée d'une photo où l’on voit une femme utiliser un avion miniature en guise de sextoy. Le texte qui accompagnait l'image proposait simplement à la plaignante d’envoyer un message au service client. Malgré l'énormité de l'erreur, le tweet est tout de même resté publié une vingtaine de minutes, ce qui est largement suffisant pour qu'il fasse le tour de la planète !Après avoir retiré le message, l'US Airways s’est platement excusé pour "l'image inappropriée qui a récemment été partagée sur (le) compte.". La société a ajouté : "Nous avons supprimé le tweet et cherchons à en trouver la cause". Le responsable de l'envoi de cette image va certainement rejoindre le community manager hall of shame. Qui sait, c’était peut être là son intention première ?

Pour demain vous m’amènerez vos partitions, vos flûtes et le Kâma-Sûtra !

Une enseignante de musique a crée des remous en demandant à ses élèves du collège de Parini (Italie) d’apporter le Kâma-sûtra. Le célèbre ouvrage indien répertoriant les positions sexuelles devait alors être étudié en cours. La professeure a été mise à pied sur le champ. Il faut dire qu’elle n’en était pas à son coup d’essai : elle avait déjà demandé certains élèves en "amis" Facebook . Sur le réseau social, son profil contenant visiblement des photos "inadéquates", l’administration du collège avait dû faire interdire durant plusieurs mois l’utilisation de tablettes et de Smartphone dans l’enceinte de l’école.La quadragénaire avait aussi subi une enquête pour savoir si, oui ou non, elle avait montré ses seins en plein cours. Elle avait alors été relaxée sans que cela ne rassure pour autant les parents d’élèves. En effet, ceux-ci ne comprennent pas l’intérêt des talons hauts, des jupes courtes et des hauts transparents pour enseigner la musique.

5000 euros sur internet pour se refaire la poitrine

Il n’y a pas de petits dons. En effet, une jeune anglaise de 23 ans résidant à Cramlington, au nord de l’Angleterre, a mis à contribution les internautes afin de s’offrir une nouvelle poitrine. Complexée par son 90B, la jeune femme a créé un profil sur le site internet myfreeimplants.com internet afin de réunir les fonds nécessaires à une opération d’augmentation mammaire. Depuis qu’elle fait du 90E, la jeune femme assure avoir retrouvé confiance en elle et se sent mieux dans sa peau.

Nord : Un cheval s’invite dans un bar PMU 

La responsable d’un bar PMU du Nord a reçu dimanche dernier la visite d’un cheval. L’animal a certainement voulu assister à la course d’un de ses congénères sur l’écran du PMU qui retransmettait alors une course hippique. La gérante, aidée de ses clients, a réussi à sortir calmement l’équidé de son établissement. Ce dernier est ensuite allé se promener dans une cour voisine. Là, les habitants ont eu le réflexe de fermer la porte derrière lui afin de mettre fin à sa cavale. Après avoir constaté la disparition de son "être doué de sensibilité", le propriétaire a appelé les gendarmes afin de savoir si la bête avait été aperçu. Les gardiens de la paix lui ont alors répondu : "on sait où il est, il est allé faire son tiercé au PMU ! ". Espérons qu’il a parié sur le bon canasson…

Colorado : apparition du distributeur automatique de cannabis

Certains habitants du Colorado boivent un soda pour se détendre, d’autres fument de l’herbe. Et si les distributeurs où l’on achète ses boisons distribuaient aussi de la Marijuana ? C’est l’idée qu’a eu l’entreprise américaine Green, spécialiste du chanvre indien, en lançant le premier distributeur de cannabis : le ZaZZZ. Afin d’éviter que des mineurs profitent de la machine pour se procurer de l’herbe alors qu’ils n’ont pas l’âge légal, un système scannant le permis de conduire a été mis en place. Pour le moment, une seule machine a été installée dans une pharmacie. Mais le concept devrait rapidement se développer dans le pays. En effet, depuis le 1er janvier 2014, le Colorado a autorisé l’usage du cannabis à des fins récréatives. L'Etat avait alors perçu plusieurs millions de dollars d'impôts en quelques mois de légalisation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.