Alors que l’homme d’affaires François Pinault a prêté sa statue de Jean-Paul II pour une exposition organisée par l’archevêché de Rennes, l’objet a créé une polémique au sein de la chrétienté. Plus de détails.

©AFP

L’ancien pape Jean-Paul II terrassé par une météorite ? Tel est le spectacle proposé par une statue à l'image de l'ancien souverain pontife. Signée par un artiste italien, l'oeuvre appartient au richissime homme d'affaires français François Pinault. Ce dernier a en effet prêté cette pièce à l'archevêché de Rennes pour une exposition. Tandis que Mgr d'Ornellas, l'archevêque de Rennes, a insisté pour que la statue figure parmi la collection, une partie de la chrétienté l'a jugée "provocante" et inappropriée.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Jean-Luc Mélenchon se moque de l'accent d'une journaliste

Voir plus de vidéos

• Lire aussi : Italie : des satanistes soupçonnés d’avoir volé le sang de Jean-Paul II

Jean-Paul II, Sisyphe des temps modernes ?

Publicité
Intitulée la "Nona Ora", la statue a été confectionnée par l’artiste italien Maurizio Cattelan. Selon lui, la météorite représente les péchés du monde, que Jean Paul II porterait comme un fardeau sur ses épaules, pour toute l'humanité. L’œuvre est d’ailleurs estimée à plus de trois millions de dollars. Mais Jean-Paul II en Sisyphe des temps modernes –ce personnage de la mythologie grecque poussant éternellement un rocher- ne semble pas faire l’unanimité au sein de la chrétienté. Une polémique éludée par l’archevêque de Rennes, Mgr Pierre d’Ornellas : l’œuvre est "provocante" mais "salutaire", selon l’ecclésiastique.

A voir sur ce thème : Quand le pape jure en pleine messe au Vatican

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité