Des ovnis menacés de fourrière

C’est sûrement l’arrêté municipal qui prête le plus à sourire. Il est paru en 1954 dans la commune de Châteauneuf-du-Pape dans le Vaucluse. À cette époque, le conseil municipal, avec le maire Lucien Jeune, décide d’interdire aux "soucoupes volantes" ou autres "cigares volants" de survoler ou de se poser dans le territoire de la commune. Rédigé à la main, on peut y lire que si un engin de cette espèce est vu, il sera "immédiatement mis en fourrière".

Pour veiller au bon respect de cet arrêté, il est même prévu dans l’article 3 que "le garde champêtre et le garde particulier sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêt". Depuis plus de soixante ans, cette décision est toujours en vigueur dans le village. À l’époque, cette décision avait permis de faire la publicité de Châteauneuf-du-Pape et de ses vins. En effet, dans les années 1950 de nombreuses histoires circulaient sur les soucoupes volantes. Grâce à cette opération de communication, le nom du village a fait le tour du monde !

Pas le droit de décéder !

Dans certaines communes, il est tout simplement interdit… De mourir ! Ainsi, à Cugnaux en Haute-Garonne, le maire Philippe Guérin a pris un arrêté en 2007 condamnant "toute personne ne disposant pas de caveaux dans le cimetière existant de décéder sur le territoire de la commune". Consciencieux, on peut même lire un peu plus loin sur le document que "les contrevenants seront sévèrement sanctionnés pour leurs actes." L’arrêté visait à alerter sur le faible nombre de places disponibles dans le cimetière rapporte Ouest France.

En 2017, un autre maire a pris une décision similaire. Christophe Dietrich, alors à la tête de Laigneville dans l’Oise est lui aussi face à une situation extrême. Il a dû attendre 6 heures avant d’obtenir un certificat de décès. Aucun médecin n’était disponible. Il a donc décidé d’alerter l’opinion publique en interdisant aux habitants de "décéder à leur domicile". Il avait alors déclaré à France 3 Hauts-de-France "Je réponds à l’absurde par l’absurde". Depuis, un médecin est venu s’installer dans la commune.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.