Incroyables… mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Ikea, néfaste pour les couples ?

D’après une étude publiée ce mardi dans le Wall Street Journal, le géant suédois serait responsable de nombreuses ruptures amoureuses. En effet, cette étude très sérieuse indique qu’aller acheter des meubles chez Ikea est une source de conflit majeure pour les couples, comme le rapporte Le Huffington Post. Il s’agit pourtant d’une étape presque inévitable dans une relation sérieuse.

L’étude, menée par la thérapeute américaine Ramani Durvasula, révèle que les couples ont des difficultés à se mettre d’accord face au choix proposé par l’enseigne. Ces désaccords font alors ressortir des rancœurs plus profondes, ce qui provoque de violentes querelles.

L’experte va plus loin en affirmant que les prises de bec ne se limitent pas au magasin. Une fois, rentré chez lui, le couple continue à se disputer au moment du montage des meubles. La situation peut rapidement dégénérer et conduire à la rupture. Ikea est conscient du problème et a même nommé avec humour certains de ses produits des "tueurs de maris".

Lire aussi -Des tartes Ikea contaminées à la matière fécale

Des adolescents reconnaissent leur prof dans un film X

En République Tchèque, des lycéens ont reconnu leur professeure alors qu’ils regardaient un film pornographique, rapporte 20 minutes. Durant la séquence de 40 minutes, on aperçoit la jeune femme de 35 ans se déshabiller sur un canapé puis s’enduire le corps d’huile avant d’avoir des relations sexuelles avec un homme. Le moins que l’on puisse dire c’est que les adolescents ont dû être surpris en découvrant que l’actrice principale était leur enseignante.

Mère de deux enfants, la jeune femme cherchait une manière d’arrondir ses fins de mois. Elle croyait passer un casting pour un travail dans le mannequinat. "J'ai été droguée à la cocaïne. J'en suis presque sûre. Je n'aurais jamais fait quelque chose comme ça en temps normal", a assuré l’enseignante.

Après que cette affaire a été révélée au grand jour, le directeur de l’établissement a licencié la jeune femme. "Je ne juge pas la prof mais ce n’est pas très adapté de montrer ça à des adolescents de 15 ans", a estimé un parent d’élève.

Lire aussi -Une prof sanctionnée pour avoir voulu faire lire le Kamasutra à ses élèves

Etats-Unis : il se fait arrêter par la police après avoir "liké" son avis de recherche sur Facebook

Il n’est pas forcément bon d’être trop actif sur les réseaux sociaux, un voleur pas très futé l’a appris à ses dépens. Levi Charles Reardon, un Américain de 23 ans était recherché par la police pour une affaire de vol depuis le mois de janvier.

N’arrivant pas à l’attraper, les forces de l’ordre ont décidé de diffuser un avis de recherche, notamment sur les réseaux sociaux, souligne BFMTV. La police a finalement mis la main sur le jeune homme fin avril grâce à Facebook. En effet, ce pied nickelé avait "liké" son propre avis de recherche sur le réseau social en ligne.

L’individu n’avait même pas pris la peine de modifier le nom de son compte. Le clic sur la publication le concernant a permis aux autorités de le localiser. La police a donc interpellé le jeune homme sans aucune difficulté.

Lire aussi -Facebook : les anecdotes les plus folles

Un employé présente sa démission sur un gâteau

Mark Herman, le directeur des programmes de la chaîne américaine Tucson’s KOLD-TV, a voulu annoncé sa démission d’une façon originale, comme le rapporte 20 minutes. "Je savais qu’ils seraient déçus de mon départ. Alors j’ai décidé de démissionner via un gâteau, parce que personne ne peut être en colère ou triste face à un gâteau", a expliqué celui qui travaillait depuis 2011 au sein de la chaîne de télévision au blogueur Jim Romenesko.

Toutefois, Mark Herman a également envoyé une lettre de démission plus conventionnelle. Lorsque la directrice de la chaîne a découvert le gâteau, elle a éclaté de rire. "Elle a apporté le gâteau lors de la réunion de 14h et a annoncé ma démission à tout le monde. Nous avons tous ri et le gâteau a vraiment rendu la mauvaise nouvelle plus facile à avaler", a indiqué celui qui travaille désormais sur la chaîne WKRN à Nashville dans le Tennessee.

Publicité
Il a demandé à une boulangerie de la ville de Tucson dans l’Arizona de lui confectionner un gâteau orné de sa lettre de démission. "C’était la première fois qu’ils entendaient quelqu’un faire cela et ils se sont gaiement prêtés au jeu", a-t-il raconté.

 Voir aussi -Photos : les pires gâteaux que vous ayez jamais vus !

Vidéo sur le même thème : Une jeune femme a vécu 15 jours dans un magasin Ikea !


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité