Selon une recherche publiée dans la revue scientifique Plos One, l'Aquilops americanus serait à ce jour le dinosaure à corne le plus ancien d'Amérique du Nord.

"Aquilops americanus", c’est l'étrange nom que lui ont donné les chercheurs. Ce dinosaure à corne serait la plus vieille créature de son espèce jamais découverte à ce jour selon une recherche publiée mercredi dans la revue scientifique américaine Plos One. L’étude a révélé que le dinosaure vivait au début du Crétacé il y a 108 millions d’années, soit 20 millions d’années plus tôt que le plus vieux dinosaure à corne connu jusqu’ici.

Un dinosaure de la taille d'un corbeau

Ce n’est sans doute pas pour rien que les scientifiques ont choisi de l’appeler ainsi. L’Aquilops americanus, traduisez "tête d’aigle américain", ressemblait étrangement à un volatile. Le dinosaure était de petite taille, comparable à celle d’un corbeau et possédait un bec crochu ainsi que des joues protubérantes. Son crâne fossilisé de 8,4 cm de long a quant à lui été mis au jour dans le Montana.

Cousin du dinosaure à corne d'Asie ?

 "Nous avons été surpris de constater que ce dinosaure était plus proche des dinosaures à corne d'Asie que de ceux qui vivaient en Amérique du Nord" a déclaré peu après la découverte Andrew Farke, paléontologue du musée Raymond Alf d’Histoire naturelle en Californie et membre de l’équipe de chercheurs. Les scientifiques veulent à ce jour en savoir davantage sur les similitudes significatives entre les deux espèces et évoquent l’hypothèse d’une migration comme facteur de rapprochement. Pour l’heure, les recherches se poursuivent puisque seuls les fragments du crâne et les dents ont été découverts.

A lire aussi -Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Tanzanie

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.