Dans le Massachusetts, aux Etats-Unis, trois femmes se sont "mariées" en août dernier. Ce "couple à trois" a décidé de franchir un cap supplémentaire : l'une d'entre elles attendant un enfant. Retour sur l'itinéraire atypique de ce "trouple".
© CC

Non, ce n'est pas un nouveau remake de Trois Hommes et un couffin, film-culte français de Coline Serreau. Trois Américaines, Doll (30 ans), Brynn (34 ans) et Kitten (27 ans) se sont dits oui en août dernier. Selon le site belge Sudinfo, ce "trouple" attendrait la naissance d'une fille pour juillet prochain.

Une histoire d'amour atypique

Ce conte de fée atypique a débuté, en 2012, avec le couple initial formé par Brynn et Doll. Aimant toutes deux la polygamie, Brynn et Doll ont ensuite décidé de s'inscrire sur un site de rencontres spécialisé dans le triolisme. Et c'est là que les deux femmes ont rencontré Kitten, qui ne les a plus quittés depuis.

Doll, Brynn et Kitten ont décidé de se passer la bague au doigt. Un avocat a été contacté par le "trouple" pour que cette union se fasse "aussi légalement que possible", selon Kitten au Daily Mail. En effet, la polygamie est interdite dans le Massachusetts, pourtant premier Etat américain à avoir reconnu le mariage gay. Une solution a néanmoins été trouvée : Brynn et Kitten sont mariées, tandis que Doll a reçu le statut de "handfasted" aux deux autres femmes.

Ancienne tradition celtique, la cérémonie du Handfasting symbolise l’union de deux personnes en leur liant les mains avec des rubans.En théorie, le rite n'est pas légalement reconnu dans le monde. Cependant, aux Etats-Unis, un prêtre ordonné de n'importe quelle confession religieuse peut célébrer un Handfasting. Ce mariage devient alors légal sans qu'aucune cérémonie civile ne soit requise.

Un enfant pour consolider le "trouple"

Après cette union, le trio féminin avait exprimé son souhait d'avoir un enfant. Souhaitant être mère à plein temps, Kitten s'est portée volontaire pour subir une fécondation in vitro grâce à un don de sperme anonyme. Le "trouple" n'exclue pas d'avoir deux autres enfants, portés par chacune d'entre elles. L'adoption est également envisagée par le trio. Bien qu'elles revendiquent fièrement leur homosexualité et leur polygamie depuis leur adoslecence, Brynn, Doll et Kitten redoutent les railleries des futurs camarades de classe de leur enfant. Elles ont donc décidé que la formation scolaire de leur premier-né - et de ses éventuels futurs frères et soeurs - serait assurée à la maison par Kitten.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé

Vidéo : Tellement vrai sur NRJ12, intitulé "Nouveaux couples, des amoureux pas comme les autres"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.