©Getty (illustration)
Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l'actualité cette semaine.
Sommaire

Elle échappe à l'assassinat commandité par son mari et déboule à son propre enterrement

La vie de couple n’est pas toujours facile, mais une jeune femme habitant en Australie, Noela Rukundo, a vécu l’enfer. Alors qu’elle était partie en voyage dans son pays natal, le Burundi, pour assister à l’enterrement de sa belle-mère, elle a reçu la visite de tueurs à gage. "J'ai ouvert la porte et j'ai vu un homme se diriger vers moi. Puis il a braqué un pistolet sur moi. Il m'a dit de ne pas crier.", a-t-elle raconté à la BBC. Elle est ensuite forcée à monter dans une voiture, puis trainée dans un immeuble et enfin ligotée à une chaise, attendant la fin, sans même savoir ce qu’il lui arrivait.

"J'avais l'impression que ma tête allait exploser"

Ses agresseurs, au nombre de trois, lui ont demandé ce qu’elle avait fait pour qu’un homme veuille sa mort. Ils ont ensuite enclenché le téléphone pour parler au commanditaire et confirmer la mission. C’est alors qu’elle a reconnu dans le haut-parleur la voix de son mari, resté en Australie, qui ordonnait qu’on la tue. "J'avais l'impression que ma tête allait exploser, raconte la mère de huit enfants. Je savais que c'était un homme violent. Mais je ne pensais pas qu'il pouvait me tuer. J'aimais cet homme de tout mon cœur !", a-t-elle expliqué.

Une fois l’appel terminé, ses bourreaux lui ont annoncé qu’ils ne comptaient pas la tuer car ils ne tuaient pas les femmes et les enfants. En revanche, ils ont fait croire au mari de Noela Rukundo qu’elle était bien morte et ont fait monter la mise. La jeune femme, déboussolée est rentrée en Australie avec l’aide de son pasteur munie d’une enveloppe pleine de preuves incriminant son époux.

"Surprise ! Je suis toujours en vie !"

Entre temps, ce dernier avait annoncé à tout le monde que sa femme était morte dans un tragique accident de voiture et avait organisé ses obsèques. Le jour de l’enterrement, à la fin de la cérémonie, elle est sortie de sa voiture et s’est plantée devant son mari : "Surprise ! Je suis toujours en vie !". N’en croyant pas ses yeux, le "veuf " s’est approché de sa compagne et lui a touché l’épaule pour s’assurer qu’elle était réelle. "Je suis fini Noela, tu es vivante", a-t-il dit horrifié.

Désespéré, l’homme est alors passé aux aveux, qu’elle s’est empressée d’enregistrer. Il lui a expliqué avoir agi par jalousie, par peur qu’elle le quitte pour un autre homme. Le 11 décembre dernier, il a plaidé coupable pour incitation au meurtre et a écopé de neuf ans de prison. Une peine pas assez longue, selon Noela Rukundo.  

Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale retrouve son âme soeur 70 ans plus tard

Norwood Thomas a retrouvé sa Valentine. Cet ancien soldat américain, aujourd’hui âgé de 93 ans, est un vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Il vient à peine de retrouver son amante, Joyce Morris, 88 ans, qu’il avait rencontré à Londres, quelques mois avant le Débarquement en 1944.

A l’époque jeune parachutiste de 21 ans, il avait rencontré sa demoiselle, âgée de 17 ans, pendant une permission. De retour aux Etats-Unis après la guerre, ils ont échangé des lettres passionnées où il lui demandait de venir le rejoindre. Mais après un malentendu, Joyce l’a cru marié et n’a plus répondu à aucune de ses lettres.

Le temps est passé et en 2015, Joyce Morris, divorcée après 30 ans de mariage, a demandé à son fils de l’aider à renouer avecson amour de jeunesse. Après quelques recherches, il les a alors mis en contact. Ils ont d’abord discuté sur Skype, puis se sont retrouvés pour faire un voyage ensemble. Ils ont repris leur relation là où elle s’était arrêtée, rapporte The Guardian.

Le billet d’avion de Norwood Thomas a été en partie financé par des dons d’internautes émus par cette histoire touchante.

Des cochons noirs disparaissent mystérieusement à Perpignan

A Perpignan, deux cochons vietnamiens, une femmelle et un mâle, ont été dérobés. L’un à Villeneuve-de-la-Raho, le 30 janvier et l’autre le 8 février, à Torreilles. Les clôtures les protégeant ont été endommagées.

Le mâle, Pumba, a été volé en pleine nuit à la SPA de Torreilles. "Il faut qu’on en parle, il faut que ça se sache, pour qu’on ait une chance de le retrouver", explique Sylvie, la responsable du site, à 20 Minutes."C’était un peu notre mascotte, il est très mignon ! C’est un cochon avec un caractère de chien, il nous suivait partout… Il se mettait sur le dos quand on lui grattouillait le ventre !"

Kathya, la femelle, appartenait à une famille de Villeneuve-de-la-Raho. Agée de cinq ans, elle était devenue le compagnon de jeu des enfants de cette famille d’accueil. "Elle est apprivoisée, et nous suit, à l’appel de son nom même si elle ne voit pas trop clair, explique sa propriétaire sur Facebook. Elle se laisse approcher, caresser, sait se coucher (…) Elle manque aux enfants !"

Des traces de roues de voiture ont été découvertes et le grillage a été abîmé. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie de Torreilles

Une petite fille conçue le jour de la Saint-Valentin née avec un coeur sur le front

Pour célébrer la Saint-Valentin, Jade Sparham, 20 ans, et Liam Scaife, 21 ans, habitant dans le Lincolnshire en Angleterre, décident de mettre en route un bébé. Neuf mois plus tard est née Poppy-Rae, petite brune aux yeux clairs.

Si elle fait le bonheur de ses parents, la petite est également devenue une star, car deux jours après sa naissance, une tache rouge en forme de cœur est apparue sur son front. Comme un hommage au jour de sa création. Une particularité qui fait le bonheur de la presse britannique, depuis mercredi, notamment du Daily Mail.