Des milliers de singes, venus de la forêt voisine, ont envahi la ville d’Agra, en Inde, ce dimanche 15 juin. Les détails avec Planet.fr.

Capture d'écran YouTube

Dimanche 15 juin, les habitants d’Agra, située dans le nord-est de l’Inde, ont eu la mauvaise surprise de voir leur ville envahie par des milliers de singes (voir la vidéo ci-desous). Les primates, provenant d’une forêt avoisinante, sont venus troubler la paix de la cité indienne. Les singes ne se sont pas contentés de rester dans les rues puisqu'ils se sont également introduits dans les maisons pour voler de la nourriture, forçant les habitants à s’enfermer chez eux. D’autres mesures de précaution ont également été prises : les balcons et vérandas ont été couverts pour empêcher la razzia et les enfants ont été mis à l’abri pour éviter les agressions.

> Lire aussi : Lesula : la découverte d'une nouvelle espèce de singe

L’extension de la ville à l’origine de cette cohabitation forcée

Publicité
L’extension continue de la ville d’Agra entraîne la diminution des zones forestières voisines. Cette réduction des espaces forestiers poussent alors les singes à en sortir et à s’approvisionner en nourriture en milieu urbain. De plus, il serait difficile de les chasser puisque certaines communautés indiennes  considèrent le singe comme un animal sacré au travers du dieu Hanuman, l’un des dieux les plus importants d’Inde. Comme les vaches, les chiens ou les éléphants, les singes vivent en toute liberté dans la plupart des régions en Inde dont au nord en particulier.

Voir le reportage sur les milliers de singes qui ont envahi la ville indienne d'Agra :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité