Chirac, Bèze, Bibiche... : découvrez les villages aux noms les plus insolites !© Ladonne / WikimediaCreative Commons
Vous avez certainement déjà entendu parler de la ville de Montcuq, mais ce n'est pas la seule commune à avoir un drôle de nom. Voici notre tour de France des villes aux noms insolites ! 
Sommaire

L'association des communes aux noms burlesques

Il nous est certainement déjà tous arrivé de rire en entrant dans une ville au nom pour le moins atypique ou simplement en l'entendant prononcé par un proche ou aux informations. L'exemple le plus connue en France est sans nul doute la ville de Montcuq. Mais cette bourgade du Lot est loin d'être un cas isolé. En Seine-et-Marne, la commune de La Tombe porte un nom pour le moins funeste, impossible de ne pas se dire que ses habitants ont déjà un pied dans la tombe. Dans la Somme, le petit village de Y est unique dans l'Hexagone puisque c'est le seul à ne comporter qu'une seule lettre. Autre commune au nom chantant : Carlat, dans le Cantal, cette municipalité est jumelée avec celle de Bruni en Italie. Ce jumelage prête à sourire puisque cela donne un homonyme de notre ancienne première dame : la chanteuse Carla Bruni qui était originaire... d'Italie ! Drôle de coïncidence.

Depuis 2003, l'Association des communes de France aux noms burlesques rassemble et fait la promotion des communes dont les noms prêtent à rire ou à sourire. L'association compte une quarantaine de communes adhérentes, mais recense sur son site www.communes-burlesques.com plus de 1 091 communes aux noms insolites, drôles, surprenants, cocasses... Tous les ans, l'association organise également des réunions officielles dans une ville différente.

Planet vous a préparé une sélection, non-exhaustive, des noms de villes françaises les plus insolites.

Arnac-la-Poste

Arnac-la-Poste© Creative Commons

Arnac-la-Poste© Creative Commons

Département : Haute-VienneHabitants : ArnacoisDerrière ce nom qui peut faire sourire se cache des origines bien plus nobles. La commune d'Arnac-la-Poste abritait en effet le relais de poste de Montmagner, situé sur la route royale Paris-Toulouse.

Carlat jumelée avec Bruni

Carlat jumelée avec Bruni© Creative Commons

Département : CantalHabitants : CarladésiensCe n'est pas tant le nom de ce petit village en lui-même qui est insolite, mais plutôt celui de son jumelage avec la ville de Bruni, en Italie. Il s'agit bien sûr d'un clin d'oeil au nom de notre ancienne première dame, Carla Bruni-Sarkozy. Le maire de Carlat explique sur le site du village que l'idée du jumelage est venue "suite à une boutade". Il a donc été décidé de chercher une ville portant le nom de Bruni. Le maire raconte également que la principale intéressée était absente à la cérémonie du jumelage à laquelle elle avait pourtant été invitée.

Trécon

Trécon© Creative Commons

Trécon© Creative Commons

Département : MarneHabitants : TréconniersLes 79 habitants du village de Trécon se consolent de la drôle de grossièreté du nom de leur commune car ce sont des hommes de Vertus...Trécon appartient en effet au canton de Vertus! 

Trécon© Creative Commons

Chirac

Chirac© Creative Commons

Département : CharenteHabitants : ChiracoisMalgré l'homonymie, le village de Chirac n'a aucun rapport avec l'ancien président de la République : ce n'est ni son lieu de naissance, ni une commune nommée ainsi en son honneur !Et les 722 habitants de la commune n'ont bien sûr aucun lien de parenté avec Jacques Chirac !

Chirac© Creative Commons

Bèze

 Bèze© Creative Commons

Département : Côte-d'OrHabitants : BèzoisLe nom Bèze vient du latin "bezua", et doit son nom à la proximité de la commune avec la source de la rivière du même nom : la Bèze.

Montfroc

Montfroc© Creative Commons

Département : DrômeHabitants : Montfrocois

Son nom prête à sourire. Mais l'appelation de cette toute petite commune rurale de la Drôme, qui compte moins de 100 habitants, descendrait d'après le cartulaire de Montélimar, établi en 1246 du nom castrum de Monte Froco. Etymologiquement, Frocus est traduit par "terre en friche".

Montfroc© Creative Commons

Sainte-Verge

Sainte-Verge© Creative Commons

Département : Deux-SèvresHabitants : Sainte-VergoisIl existe plusieurs légendes locales concernant l'origine du nom de la commune.Selon l'une d'elles, Sainte-Verge tirerait son nom d'une bergère prénommée Verge qui y vécut au IVe siècle.

Moisy

Moisy© Creative Commons

Département : Loir-et-CherHabitants : Messiens

Si le nom de ce village sent un peu le moisi, permettez-nous le jeu de mot, le nom de cette localité lui aurait été donné par la paroisse de Moisy qui s'y trouvait. D'ailleurs, l'église de la Madeleine de Moisy et son retable font la richesse du patrimoine de la commune.  

Pauvres

 Pauvres© Creative Commons

Département : ArdennesLe village de Pauvres tiendrait tout simplement son nom de la pauvreté des terres qui l'entoure. De ce fait, l'agriculture y était médiocre et la qualité de vie mauvaise.Personne ne sait comment s'appellent les habitants de Pauvres, pas même les plus anciens habitants. Les pauvres...

Conas

Conas© Creative Commons

Département : HéraultHabitants : PiscénoisLes habitants de Conas sont appelés les Piscénois car le hameau est aujourd'hui rattaché à la ville de Pézenas. De quoi épargner bien des quolibets aux 9 000 âmes de Conas...

Conas© Creative Commons© Creative Commons

Conas© Creative Commons© Creative Commons

Bibiche

Bibiche© Creative Commons

Département : MoselleHabitants : BibichoisLe village de Bibiche compte un peu plus de 400 habitants et fait partie du canton de Bouzonville.

Y

Y© Creative Commons

Département : SommeHabitants : YpsiloniensPrononcé "i", il est difficile de retracer l'origine du nom du village. Y est, bien sûr, la commune au nom le plus court de France !Et, preuve que ses habitants ne manquent pas d'humour, Y est jumelée avec la ville de...Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch, située au Pays de Galles !

Fourqueux

Fourqueux© Creative Commons

Département : YvelinesHabitants : FoulqueusiensIl n'y a rien de tendancieux dans l'origine du nom Fourqueux : il serait issu du latin "filcusas" en raison de l'abondance de fougères dans les environs de la commune.Cette petite ville compte environ 4 400 habitants.

Fourqueux© Creative Commons

Montcuq

Montcuq© Creative Commons

Département : LotHabitants : MontcuquoisTout le monde connaît Montcuq : le village doit sa notoriété grâce au sketch mythique de Daniel Prévost qui a "montré Montcuq à la télévision" dans les années 70 !Il est cependant difficile de connaître l'origine de Montcuq. Le nom viendrait du latin "mons" (mont) et "cuc" (sommet), du fait de l'emplacement de la commune en haut d'une colline.> Le sketch de Daniel Prévost à Montcuq

Jouy-en-Josas

Jouy-en-Josas© Creative Commons

Département : YvelinesHabitants : JovaciensLe nom Jouy viendrait du latin "gaudium" qui veut dire joie et Josas vient du nom de l'ancienne circonscription ecclésiastique de l'évéché de Paris.C'est aussi le pays de la "toile de Jouy".

Jouy-en-Josas© Creative Commons

Bourg-Madame

Bourg-Madame© Creative Commons

Département : Pyrénées-OrientalesHabitants : GinguettoisLa ville s'appelait autrefois la Guinguetta d'Ix, ce qui explique le nom des habitants aujourd'hui. La ville fut rebaptisée Bourg-Madame par le duc d'Angoulême Louis-Antoine en l'honneur de sa femme, madame Marie-Thérèse de France.

Bourg-Madame© Creative Commons

Néant-sur-Yvel

Néant-sur-Yvel© Creative Commons

Département : MorbihanHabitants : NéantoisL'origine du nom Néant-sur-Yvel est celtique. Autrefois "Néan", le nom voudrait dire "clairière sacrée" car la commune accueillait un sanctuaire druidique.

Néant-sur-Yvel© Creative Commons

Bouzillé

Bouzillé© Creative Commons

Département : Maine-et-LoireHabitants : BuzilliacéensIl existe une légende concernant l'origine du village de Bouzillé. Et c'est François Rabelais, dans ''Gargantua'', qui aurait levé le voile sur la création de la commune : Gargantua aurait créé Bouzillé pour mettre fin à une querelle entre Saint-Florent-le-Vieil et Liré pour savoir qui était à égale distance de Nantes et d'Angers !

Bouzillé© Creative Commons

Bourré

Bourré© Creative Commons

Département : Loir-et-CherHabitants : BourrichonsLe nom Bourré n'a ici rien à voir avec l'alcool ou l'alcoolisme. La commune est célèbre pour son vaste réseau de carrières de pierre d'où était extraite la fameuse "pierre de Bourré".

Angoisse

Angoisse© Creative Commons

Département : DordogneHabitants : AngoissaisLa commune d'Angoisse a un nom qui ne donne pas envie de s'arrêter y faire un tour.Il y a longtemps, cette petite ville abritait une léproserie, ce qui explique peut-être cette appellation peu engageante...

Eaubonne

" src="https://www.planet.fr/files/images/article/3/4/1/19143/3958818-inline.jpg" alt="" width="650" height="366" />

Département : Val d'OiseHabitants : EaubonnaisA l'époque gallo-romaine, la qualité de l'eau de la ville était très reconnue.Le nom Eaubonne vient d'ailleurs du latin "Aqua bona".

La-Queue-en-Brie

La-Queue-en-Brie© Creative Commons

Département : Le Val-de-MarneHabitants : Les CaudaciensCette ville au nom insolite (et objet des jeux de mots les plus tendancieux !) a des origines qui remontent au Moyen Age : les premiers éléments d'histoire de la ville de Queue-en Brie datent du XIIe siècle.Les origines du nom de la ville ne sont pas très claires, mais la "Queue" ("cauda" en latin) indiquerait la forme du territoire de la ville, située à la frontière du territoire de la Brie.

Corps-Nuds

Corps-Nuds© Creative Commons

Département : Ille-et-Vilaine Habitants : Les CornusiensNon, il n'y a pas de camp naturiste à Corps-Nuds !L'origine de cette ville remonte au VIe siècle. A l'époque, la bourgade portait le nom de ''Cornut'' (de ''Nicus Cornicus'' en latin). Ce nom, déformé par certains scribes au Moyen Age, est devenu Corps-Nuds.  

Corps-Nuds© Creative Commons

Longcochon

Département : JuraHabitants : Les CouchetardsA l'origine, la ville de Longcochon s'appelait Longcouchant car sa situation permet d'admirer aiséments les couchers de soleils (ce qui explique le nom de ses habitants !).Au fil du temps, la déformation de ce nom lui a donné son nom actuel : Longcochon.  

Longcochon© Creative Commons

Monteton

Monteton© Creative Commons

Département : Lot-et-Garonne Habitants : Les MontenaisMonteton se dresse (fièrement, bien sûr), au-dessus de la vallée du Dropt. Les origines du nom de ce village de 250 habitants sont inconnues, mais le site est renommé pour son château et son église datant du XIIe siècle et classés Monuments Historiques par les Bâtiments de France.''Crédit photo : © Château de Monteton''

Monteton© Creative Commons

Andouillé

Andouillé© Creative Commons

Département : Mayenne Habitants : Les AndolléensLes origines du nom de la ville d'Andouillé remontent à l'époque romaine ! A l'époque, la ville s'appelait Andoliacus car elle était proche de la rivière Ernée et en latin, les mots ''andoliacus'' et ''doliacus'' désignent un lieu caractérisé par un méandre.

Andouillé© Creative Commons

La Tronche

La Tronche© Creative Commons

Département : IsèreLes habitants : Les TronchoisLa Tronche porte ce nom depuis la Révolution française. Elle a en effet pris ce nom en 1789 à cause d'une expression locale selon laquelle le mot "tronche" désigne une clairière créée par les coupes dans les forêts mais aussi une expression faciale signifiant un air joyeux et complètement détendu !Notez qu'un autre village portant le nom de Latronche existe en France. Il est situé en Corrèze.

Lorgies

Lorgies© Creative Commons

Département : Pas-de-CalaisHabitants : Les LorgiensIl y a plusieurs explications à l'origine de ce nom. Lorgies pourrait venir du mot ''lorgiae'' qui désignerait des culture d'orge, ou du mot ''lorgies'' qui signifie "bornes du champs de malheur", en référence à des batailles sanglantes qui ont eu lieu dans cette ville et dans les villes voisines avant l'époque romaine.

Poil

Poil© Creative Commons

Département : La NièvreHabitants : Les PictiensLa commune de Poil s'appelait autrefois Pictia (d'où le nom des habitants) puis devint Poiz au XIIIe siècle. Son nom a ensuite subi des déformation pour enfin devenir Poil. Fait surprenant, la mairie de Poil déplore régulièrement la disparition des panneaux se trouvant à l'entrée de la ville !Les habitants ont toutefois de l'humour, puisque leur adage est : "Ah, qu'il fait bon de vivre à Poil !".

Cocumont

Cocumont© Creative Commons

Département : Lot-et-GaronneHabitants : Les Cocumontais La ville, connue pour ses beaux panormas, s'appelait autrefois ''Coculo Monté'' : Le mont du Coucou.On raconte que des sages seraient venus bâtir une église et de planter de nouvelles vignes en ce lieu car ils y auraient entendu l'appel du coucou. ''Crédit photo : © Guillaume Conan/Wikimédia''

Cocumont© Creative Commons

Bellebrune

Bellebrune© Creative Commons

Département : Le Pas-de-CalaisHabitants : Les BellebrunoisBellebrune est un petit village qui tire son nom de l'allemand ''brunnen'' et qui désigne une source jaillissant près de l'église de la ville.Le village de 350 habitants est renommé pour son château La Villeneuve, bâti au XVIIe siècle.

Bellebrune© Creative Commons

Folles

Folles© Creative Commons

Département : Haute-Vienne Habitants : Les Follois Folles, une paisible commune de 540 habitants, doit son nom à son appellation en occitan : ''Faula'', qui signifie feu.  

Vinsobres

Vinsobres© Creative Commons

Département : Drôme Habitants : VinsobraisVoici un drôle de nom pour une commune située dans les vignes des Côtes-du-Rhône et dont le vin rouge, Vinsobres, est devenu le premier Cru des Côtes-du-Rhône en Drôme provençale en 2006 !

Vinsobres© Creative Commons

Beaufou

Beaufou© Creative Commons

Département : La Vendée Habitants : Les Meillerets

Non, la ville de Beaufou ne tire pas son nom de sa population composée de beaux hommes dérangés mais de son nom latin ''bella fagus'', qui signifie beau hêtre.

Vatan

Vatan© Creative Commons

Département : IndreHabitants : VatanaisEn entrant dans la commune, on peut lire "Bienvenue à Vatan" !Le nom de la ville viendrait du latin ''vastinum'' qui veut dire vaste étang, en raison de la forte humidité du sol de la ville.Les Vatanais eux-mêmes jouent avec le nom de leur ville, en affirmant : "Vatan, tu y reviendras !"

Vatan© Creative Commons

Arnac

Arnac© Creative Commons

Département : Cantal

Habitants :  Arnacois

Ce nom étrange ne désigne pas quelque magouille orchestrée dans la commune, mais pourrait venir du celte Ar, qui signifie "rocher", "promontoire". Or Arnac se trouve dans le Massif central.

Ballots

Ballots© Creative Commons

Département :  Mayenne

Habitants :  Balloçais

La légende raconte qu'autrefois, le lieu où fut construit Ballots accueillait une foire. Puisque les commerçants y déposaient des ballots de marchandises, le terrain est devenu "l'endroit à ballots", et le nom est resté.

Bourgougnague

Bourgougnague© Creative Commons

Département :  Lot-et-Garonne

Habitants :  Bourgougnaguais

Derrière ce nom proche du baragouinage se cache un passé qui en impose. Bourgougnague, anciennement Burgundiaca, est le "domaine des Burgondes", un peuple de farouches guerriers ayant envahi la région au Vème siècle.

 Bourgougnague© Creative Commons

Coubisou

Coubisou© Creative Commons

Département : Aveyron

Habitants :  Coubisouhels

Ce village au tendre nom est en réalité une agglomération de hameaux s'étendant sur plus de 30 kilomètres carrés, mais ne comptant qu'un peu plus de 500 habitants.

Clochemerle

Clochemerle© Creative Commons

Département :  Rhône

Habitants : Vauxois

Le nom officiel de Clochemerle est Vaux-en-Beaujolais. C'est l'écrivain Gabriel Chevallier qui s'inspire de la ville pour son roman satirique Clochemerle. La réalité a ensuite dépassé la fiction...

 Clochemerle© Creative Commons

Cudos

Cudos© Creative Commons

Département :  Gironde

Habitants :  Cudossais

Ce qui ressemble à deux mots associés de manière cocasse serait en fait issu du verbe cudare, "forger". De fait, à une époque reculée, la région était connue pour ses forgerons.

 

Cucugnan

Cucugnan© Creative Commons

Département :  Aude

Habitants :  Cucugnanais

La consonance drôlatique de ce village de l'Aude a inspiré Alphonse Daudet. Dans Les Lettres de mon Moulin, il reprend la parabole du "curé de Cucugnan".

 

Grateloup

Grateloup© Creative Commons

Département :  Lot-et-Garonne

Habitants :  Grateloupais

Grateloup serait la forme simplifiée de la phrase "Là gratte le loup". Une référence aux nombreux canidés peuplant autrefois les alentours.

 

La Bénisson-Dieu

La Bénisson-Dieu© Creative Commons

Département :  Loire

Habitants :  Bayerots

Contrairement à la plupart de ses pairs aux noms intrigants, la Bénisson-Dieu ne cache pas un sens mystérieux : c'était une terre de moines cistercien, et l'on peut encore y admirer sa splendide abbaye.

 

Les Lèches

Les Lèches© Creative Commons

Département :  Dordogne

Habitants :  Léchois

Peut-être nommé d'après la rivière limitrophe, la Beauronne, qui vient "lécher" les abords du village, Les Lèches compte pas moins de 350 Léchois.

 

Marans

Marans© Creative Commons

Département :  Charente-Maritime

Habitants :  Marandais

Cette commune fut sans doute nommée ainsi pour sa proximité avec la mer. Toutefois, on ne peut s'empêcher de se demander si les Marandais font de bonnes blagues...

 

 Marans© Creative Commons

Mingecèbos (commune de Saint-Lys)

Mingecèbos (commune de Saint-Lys)© Creative Commons

Département : Haute-Garonne

Habitants : Saint-Lysiens

Vous vous attendiez à une explication un tant soit peu sensée pour cette ville au nom étrange ? Eh bien non : dans la langue occitane, on traduit Minja Cebos par... "mange des oignons" !

 

Nouvoitou

Nouvoitou© Creative Commons

Département :  Ille-et-Vilaine

Habitants : Nouvoitouciens

Non, le nom de Nouvoitou ne traduit pas l'omniscience de ses habitants. Il est dérivé de la locution latine novus stocus, soit "nouvelle tige". Quand à ce que ça veut dire... nous, on ne voit pas.

 

Plumaudan

Plumaudan© Creative Commons

Département :  Côtes-d'Armor

Habitants :  Plumaudannais

Pas de nom d'oiseau pour cette commune de l'Ouest : en breton, plou signifie simplement "saint". Ce nom évoque donc Saint-Maudan, au patronyme bien moins cocasse.

 

Saint-Arnac

Saint-Arnac© Creative Commons

Département :  Pyrénées-Orientales

Habitants :  Saint-Arnacois

Saint-Arnac a bien pour origine une fraude. La ville avait pour nom Centernacum au XIIème siècle, mais après une petite modification religieuse, elle est devenue Saint-Arnac.

Saint-Barbant

Saint-Barbant© Creative Commons

Département : Haute-Vienne

Habitants :  Saint-Barbanteaux

On pourrait croire rasoires les origines de ce nom ennuyeux, mais que nenni : Saint-Barban est en réalité issu de Sainte-Barbe, une martyr catholique qui aurait été brûlée puis décapitée...

 

Saint-Pompon

Saint-Pompon© Creative Commons

Département :  Dordogne

Habitants :  Saint-Pomponnais

Encore un martyr avec cette commune qui honore le personnage de Pomponius, fouetté, envoyé au galères puis offert au pape Paul IV pour subir les pires supplices.

 

Simplé

Simplé© Creative Commons

Département : Mayenne

Habitants :  Simpléens

La tradition de ce village n'attribue pas son nom à la candeur de ses occupants... mais à un abbé, Saint Plé, qui aurait fondé la commune.

 

Vieillevie

Vieillevie© Creative Commons

Département : Cantal

Habitants :  Les Vieillebios

La commune de Vieillevie est une voisine de Cassaniouze. Son nom latin de Veteri Via  a subi un changement : là où l'on entend "vieille vie", on devrait entendre "vieille voie". Cela évoque donc, tout simplement, une vieille route.