Sommaire

La métamorphose du Christ de Borja

Ce raté, quoiqu'un peu plus ancien, est devenu l’emblème des rénovations manquées. Le 8 août 2012, le centre d'études de Borja publiait les photos de ce Christ transformé, parlant de "fait inqualifiable" et ne sachant pas encore à qui l'on devait le désastre. Cette restauration, qui n'avait pas été commandée, a tantôt amusé, tantôt énervé les internautes et amateurs d'art. Plus tard, on apprenait que le coupable était une femme de 80 ans qui, face à cette œuvre d'Elias Garcia Martinez en piteux état, s'était improvisée artiste à son tour.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.