Un randonneur canadien a récemment publié une vidéo de ce qu'il pense pourrait être le "Yéti" dans les montagnes près de Squamish, en Colombie britannique. La vidéo a été tournée par Myles Lamont, il y a deux ans, lorsqu’il faisait l’ascension des cols montagneux du Tantalus, au nord de Vancouver.

©Capture écran Youtube

Récemment postée sur Youtube, la vidéo de Myles Lamont a été vue pas moins de 260.000 fois. L’homme, alpiniste et randonneur, aurait croisé le terrible homme des neiges dans la chaîne du Tantalus, près de Vancouver (Canada) il y a maintenant deux ans.

Lire aussi : Le mystère du yéti enfin résolu ?

L’homme des neige vs un animal sauvage

"Je suis quasiment sûr que c’est le Yéti là-bas", explique Myles Lamont en filmant une silhouette imposante se déplaçant rapidement. "Je n’arrive pas à bien le voir. C'est ce petit point noir marchant au milieu de la neige au milieu de nulle part", précise ensuite, toujours en train de filmer. Le randonneur a par ailleurs assuré avoir vu le supposé Yeti bien mieux que dans la vidéo. Cette dernière est fascinante tant "le point noir" monte rapidement les 3.000 mètres de la montagne.

"Si c'est humain pourquoi monterait-il cette arête ou cette côte-là difficilement praticable ? Je ne connais personne qui galoperait à 3.000 mètres d’attitude comme s’il n’y avait aucun danger", a-t-il argumenté. Selon lui, le sujet était clairement bipède et n’avait ni raquettes ni sac à dos. De plus, se déplacer sur ce type de terrain dans la neige molle et sans raquettes aurait été très difficile sans matériel approprié.

Publicité
Si certains sceptiques avancent le fait qu'il s'agit un ours ou un animal sauvage, 500.000 dollars ont été dépensés pour la recherche du Yéti. La vidéo de Myles Lamont devrait par ailleurs être prochainement être intégrée dans un documentaire consacré à l’homme des neiges.

En attendant, faites-vous votre avis en regardant la vidéo du randonneur canadien :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité