Sharlene Simon a renversé et tué le jeune Brandon Majewski, 17 ans. Si ce genre de drame est courant, la suite l'est bien moins. Et pour cause, l'automobiliste a porté plainte contre la famille du jeune garçon pour "détresse émotionnelle" causée par l'accident.
©Majewski

Brandon Majewski allait avec des amis chercher un hot dog lorsqu'il a été percuté

L’information est tombée, Sharlene Simon, l’automobiliste qui a renversé et tué un garçon de 17 ans, Brandon Majewski, a décidé de poursuivre l’enfant décédé et sa famille pour "détresse émotionnelle". La Canadienne est en effet tombée dans une lourde dépression suite à l’accident. La conductrice poursuit également les deux amis avec qui se trouvait à vélo Brandon. Elle déclare en effet qu’"ils n’ont pas utilisé correctement leurs freins. Ils étaient de mauvais cycliste".

Une famille désemparée

Perdre leur fils fut déjà une épreuve, les parents de Brandon sont à nouveau confrontés au deuil. Derek, le père de Brandon a déclaré au Huffington Post anglais ne pas comprendre Sharlene Simon : "J’ai l’impression avoir été frappé dans l’estomac, je suis au bord du gouffre".

L’avocat de la famille a, quant à lui, appelé à la raison tout en restant choqué par la démarche de l’automobiliste : "Après toutes ces années en tant qu’avocat, je n’ai jamais vu une personne oser porter plainte contre l’enfant qu’elle avait tué".

La conductrice n’avait pas été inculpée lors de l’accident, et ce, malgré un excès de vitesse supérieur à 10 km/h. La mère de Brandon a pour sa part répondu à l’intéressée affirmant que sa "douleur et [sa] tristesse ne pouvait être équivalente" à la sienne.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.