Le jeune garçon a pris l'A35 afin de se rendre plus rapidement chez un ami. Les gendarmes ont été obligés d'intervenir en urgence.

Quoi de plus simple que de prendre l’autoroute pour se rendre chez un ami ? C’est ce qu’a dû se dire un enfant de 12 ans alors qu’il empruntait l’A35 en vélo. Heureusement que l’histoire n’a pas tourné au drame… Alertés par les automobilistes, les gendarmes sont intervenus pour intercepter le jeune garçon avant qu’il ne se blesse. Mais, d’après les Dernières nouvelles d’Alsace, celui-ci ne semblait pas plus inquiet que cela.

A lire aussi -Autoroute à 90km/h : Royal veut renforcer le pouvoir des maires

L’incident a eu lieu aux alentours de 13 heures entre Colmar et Strasbourg. Alors que la vitesse était limitée à 130 km/h, l’enfant de 12 ans a expliqué vouloir se rendre chez un ami habitant à Benfeld, en Alsace, soit à 15 km de là où il a été intercepté. Les gendarmes ont raccompagné le garçon jusqu’au centre autoroutier le plus proche. Ses parents sont ensuite venus le chercher.

Toulouse veut bâtir une autoroute à vélos

Inutile de rappeler qu’il est formellement interdit de circuler en vélo sur une autoroute. Toutefois, à l’image de Toulouse, certaines villes souhaitent créer des autoroutes à vélos. Loin des 130 km/h requis en temps normal, elles permettraient de rouler entre 15 et 20 km/h et de rejoindre ainsi plus rapidement les communes voisines. Un réseau de ce type existent déjà à Copenhague (Danemark), rappelle le Parisien.

En vidéo sur le même thème - Un gang de faux policiers détrousse les automobilistes sur l'A13 

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.