Mauvaise surprise en vue ? Depuis début octobre, les foyers peuvent consulter leur avis de taxe d'habitation en ligne. 800 000 d'entre eux pourraient bien déchanter.
Taxe d’habitation : pourquoi vous risquez de payer plein pot cette année ?IllustrationIstock

La réforme de la taxe d’habitation, débutée en 2018 par Bercy, ne profitera pas à tout le monde cette année. Certains ménages, qui ont d’ores et déjà pu la consulter en ligne ont dû s’en apercevoir. En effet, depuis ce mardi 1er octobre, les avis de taxe d’habitation sont envoyés par courrier aux contribuables et disponibles dans leur espace personnel sur le site impots.gouv.fr, rapporte Capital.

Taxe d’habitation : 80% des foyers fiscaux concernés

La réforme, s’appliquant uniquement à la résidence principale, concerne 80% des foyers fiscaux. Bénéfices estimés ? Un dégrèvement de 65% du montant de leur impôt. Soit en moyenne 390 euros de gain par ménage. Cela ne vaut en revanche seulement dans le cas où la commune de résidence du contribuable n’a pas relevé son taux d’imposition en 2019. Le gain réel peut donc être moindre.

Les foyers dont les revenus ont fortement varié n’en profiteront toutefois pas. D’après la Direction générale des finances publiques (DGFiP) 800 000 ménages qui ont joui de la réforme l’an dernier (30% de dégrèvement sur le montant de leur taxe) auront l’obligation de payer entièrement leur taxe d’habitation. En cause ? Un revenu fiscal de référence (RFR) trop élevé.

Une personne seule ne doit en effet pas avoir un RFR 2018 supérieur à 27 432 euros et à 43 688 euros pour un couple. Si le seuil est faiblement dépassé, (jusqu’à 28 448 euros pour un célibataire et 45 720 euros pour un couple) un dégrèvement dégressif, inférieur à 65% sera tout de même appliqué.

Taxe d’habitation : vous devrez la payer avant le 15 novembre

Si la majorité des contribuables a jusqu’au 15 novembre pour payer la taxe d’habitation, ceux qui recevront leur avis plus tardivement profiteront d’un délai supplémentaire, fixé au 16 décembre 2019.

Vous avez moins de 300 euros à régler ? Bercy vous laisse la possibilité de solder le montant  par chèque ou espèces.

Les paiements supérieurs à 300 euros pourront, eux, être payés en ligne sur le site impots.gouv.fr. Vous pouvez également adhérer au prélèvement par échéance par Internet ou bien en renvoyant un coupon en bas de la première page de l’avis.

Si vous décidez de vous acquitter de la somme en ligne, vous aurez 5 jours de délai supplémentaires (soit jusqu’au 20 novembre). Le prélèvement par échéance est quant à lui effectué automatiquement par le Trésor public, une dizaine de jours après la date limite de paiement.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)