Les lourdes propositions de la majorité pour taxer les riches : prendre aux riches pour redonner aux plus modestes

En vue de redistribuer la richesse, la CFDT plaide pour un impôt sur le revenu plus progressif. Pour ce faire, une nouvelle tranche marginale serait créée, au-dessus de celle existante de 45 %.

Le Secours catholique émet quant à lui l’idée d'une super TVA à 33 % sur les produits de luxe.La majorité est également très inspirée. Déjà en février dernier, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, soumettait d'amputer d'un milliard d'euros les niches fiscales des plus aisés.

Publicité
Publicité

Même s’ils ne semblent pas faire l’unanimité, François Jolivet et Jean-François Cesarini ont aussi très tôt été en faveur du rétablissement de l'ISF, si ses anciens assujettis ne réinvestissent pas les gains tirés de la réforme dans l'économie.

La proposition "d'impôt sur la fortune héritée", d’Éric Alauzet et Philippe Chassaing, deux élus de la commission des finances, a toutefois remporté un certain succès auprès du parti présidentiel.