Vous souhaitez connaître le montant du salaire à ne pas dépasser pour ne pas payer d'impôts en 2018 ? La réponse à cette question est plus technique et complexe à apporter qu'il n'y paraît.
iStock

Impôts et salaire: calculer le revenu imposable

Le premier élément à prendre en compte pour savoir si l’on est imposable ou non en 2018 est ce que l’administration fiscale nomme «le revenu imposable». Celui-ci diffère, par un jeu d’abattements ou de déductions de frais réels, du salaire déclaré. Autrement dit, ce n’est pas tant le salaire que vous touchez à la fin de chaque mois qui compte, mais bien le revenu imposable déterminé par le service des impôts.

Publicité

Impôts et salaire: la situation familiale comme élément déterminant

L’autre élément à prendre en compte, c’est la situation familiale du contribuable. En fonction du nombre de personnes qui composent votre foyer, vous disposez d’un certain nombre de parts fiscales. Celui-ci détermine ensuite les seuils de revenus imposables à ne pas dépasser pour ne pas payer d’impôts en 2018. À titre d’exemple, un couple sans enfant (donc 2 parts fiscales) devra déclarer un revenu imposable inférieur à 27 835 € pour ne pas payer d’impôts en 2018. Pour un célibataire, il est impératif de rester sous le seuil des 14 917 euros imposables.

Publicité

Impôts 2018: comment calculer le salaire pour ne pas être imposable?

Pour revenir au salaire déclaré en dessous duquel vous ne serez pas imposable en 2018, il suffit enfin de combiner votre seuil de revenu imposable et les abattements de l’administration fiscale. Pour ne pas payer d’impôts en 2018, un célibataire doit ainsi déclarer moins de 16 574 € perçus (16754 € – (16754 € x 10 %) = 14917 €).