A chaque nouvelle année son lot de changements. Crédit et réduction d'impôt, épargne retraite, PEA… Voici ce qui vous attend.
IllustrationIstock

Patrimoine : aménagement du prélèvement à la source

Une histoire de taux : taux personnalisé du foyer, taux individualisé, taux non personnalisé. Le choix vous a été donné.Si le calcul du prélèvement de l’impôt à la source reste le même, son mode de perception, lui, change. Car, dès janvier, votre impôt sera prélevé directement sur vos revenus.

Vous faîtes partie des bénéficiaires de crédit ou de réduction d’impôt ? La gestion de votre trésorerie va être facilitée. Le 15 janvier, vous pourrez en effet percevoir une avance de versement de 60% du montant des avantages perçus en 2018, au titre de l’année 2017.

Publicité

Toutefois, comme le rappelle le site spécialisé Mes placements, cela concerne seulement les dépenses dîtes "récurrentes" telles que le crédit d’impôt lié à l’emploi d’un salarié à domicile, aux gardes d’enfants de moins de 6 ans ou encore aux dons.

Publicité

Par ailleurs, les travaux d’entretien et de rénovation ne vous permettront pas d’échapper à l’impôt. Pour éviter un report de ces dépenses de travaux sur un bien immobilier en 2019, une mesure anti-optimisation fiscale a été mis en place : les charges dites "pilotables" payées en 2019 ne seront en effet déductibles des revenus fonciers qu’à hauteur de la moyenne des travaux payés en 2018 et en 2019.

Seuls les travaux urgents, afférents à des immeubles classés, inscrits au titre des monuments historiques ou ayant reçu le label délivré par la Fondation du patrimoine ou encore des travaux réalisés sur des biens immobiliers acquis en 2019, seront déductibles intégralement.

A lire aussi : Retraite : 2019, l’année du changement