Sommaire

Niches fiscales : des rabotages successifs

Entre 2009 et 2013, les différents gouvernements ont déjà abaissé le plafonnement général des niches fiscales, pour faire des économies. Il est ainsi passé de 25 000 euros à 10 000 euros, sans toutefois prendre en compte les revenus du contribuable. Diverses niches sont déjà plafonnées. Parmi elles, se trouve l’abattement de 10 % sur les pensions de retraite, dont le montant maximum est fixé à 3812 euros (en 2018).

Quant au crédit d'impôt pour l'emploi à domicile (non concerné par ces propositions de mesures), il ne peut aller au-delà de 7500 euros annuel par foyer fiscal, avec certaines majorations. "L'idée n'est pas de baisser davantage le plafond de ce dispositif, déjà très bas", assure l’entourage du ministre. D’ailleurs, pour Gérald Darmanin, ces niches liées aux services à la personne "servent parfois à des choses très concrètes, elles luttent contre le travail au noir par exemple". 

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.