Les crédits d'impôts risquent de passer à nouveau au rabot. Défavorable au retour de l'ISF, Gérald Darmanin propose en revanche de revoir à la baisse les niches fiscales des ménages.

Niches fiscales : vers plus de "justice" ?

Des mesures chocs !

Le ministre de l'Action et des Comptes publics semble avoir quelques idées à soumettre au grand débat national en tant que simple "citoyen de la République". Ces propositions pourraient être défavorables à certains foyers.

Publicité

"Les niches fiscales, c'est 14 milliards d'euros » en moins pour l’Etat, déclaré ce lundi 04 février Gérald Darmanin, dans les colonnes du Parisien. Soit 4 fois plus que l'ISF! Et plus de la moitié de ces 14 milliards profite aux 9 % des Français les plus riches. Eh bien, je propose que l'on revienne dessus en diminuant le plafond global des niches ou qu'on les mette sous conditions de ressources pour qu'elles profitent aux classes moyennes et populaires plutôt qu'aux plus aisés. Voilà une idée de justice fiscale."

Publicité

A lire aussi :  Mesures fiscales : ce nouveau coup de massue pour les retraités