Si, en 2019, la pression fiscale devrait baisser pour les ménages, les retraités devraient en revanche être lésés. Explications.

Mesures fiscales, ce nouveau coup de massue pour les retraités : un bilan largement négatif

Certaines mesures, favorables aux personnes encore sur le marché du travail, ne concernent, par définition, pas les retraités. Ils ne peuvent en effet tirer profit de la baisse des cotisations salariales, ni de l'augmentation de la prime pour l'emploi.

Publicité

En revanche, ils supportent la baisse ou la stagnation de prestations sociales. En contrepartie ? Une moindre revalorisation des retraites.

Publicité

Ainsi, quel que soit le montant de leur pension, près de 50% d’entre eux devraient voir leur pouvoir d’achat baisser.

L’OFCE précise que "pour les retraités vivant seuls, la perte moyenne devrait s’établir à 240 euros par an tandis que pour les couples retraités, celle-ci atteindrait 390 euros par an en moyenne."

Et ce ne sont pas les seuls chercheurs à le constater.