Impôts locaux : "Les valeurs locatives des locaux affectés à l'habitation principale ne sont pas majorées"

Contactée par le magazine économique, la Direction générale des Finances publiques a précisé "qu’à titre transitoire et jusqu'à la suppression définitive de la taxe d’habitation à compter de 2023 (...), les valeurs locatives des locaux affectés à l'habitation principale ne sont pas majorées en application du coefficient annuel prévu au dernier alinéa de l'article 1518 bis du CGI". Signification : aucune revalorisation des bases de la taxe d’habitation sur la résidence principale n’est prévue cette année.

Attention toutefois, actée par la loi de finances pour 2020, la révision des valeurs cadastrales pourrait changer la donne dès 2026, pour les propriétaires de logements anciens…

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.