Invité du JT de TF1 dimanche soir, le Premier ministre Manuel Valls a non seulement annoncé que les impôts allaient baisser mais également que les nouveaux foyers imposables allaient sortir de l'impôt sur le revenu en 2015.
©AFPAFP

© AFP

"Les impôts, ça suffit". Alors qu’il était l’invité du JT de 20 heures dimanche soir sur TF1, Manuel Valls a fait des annonces qui devraient faire du bien au porte-monnaie des Français. Le Premier ministre a en effet promis que les impôts aillaient prochainement baisser. "Nous souhaitons baisser les impôts" à l’automne 2014 a en effet d’abord annoncé le chef du gouvernement avant d’ajouter : "mais pour le budget 2015, nous devons travailler aussi avec les parlementaires sur une baisse significative de l'impôt et notamment de l'impôt sur le revenu".

"Nous devons faire baisser cette pression fiscale"Fort de ces annonces, le Premier ministre a ensuite dénoncé les mesures prises par la droite sous le précédent quinquennat ainsi que celles prises pendant le mandat de son prédécesseur Jean-Marc Ayrault. "Entre 2010 et 2012, la droite a augmenté les impôts de 30 milliards. Et entre 2012 et 2014, la gauche les a augmentés aussi de 30 milliards. Ça suffit, c'est trop. Trop d'impôt, selon la vieille formule, tue l'impôt et tue surtout la compétitivité de notre pays", a-t-il martelé. Rappelant également que la hausse a entraîné par ricochet "des augmentations de CSG, de ficalité locale ou de redevance télévisée", Manuel Valls a poursuivi en lançant :"Nous devons faire baisser cette pression fiscale. C'est l'engagement que je prends devant vous".

Précisant que le gouvernement et sa majorité travaillaient actuellement sur une mesure concernant les personnes gagnant autour de "1,2" à "1,3 fois le Smic", le Premier ministre s’est ensuite engagé à faire sortir les "650.000 ménages qui sont (récemment) rentrés dans l'impôt et qui doivent en sortir". Du fait du gel du barème de l'impôt sur le revenu, introduit par le gouvernement Fillon sur les impôts payés en 2012, plusieurs centaines de milliers de Français sont devenus imposables sur le revenu. Ce gel consiste en effet à ne pas réviser en fonction de l'inflation la grille répartissant en plusieurs tranches les revenus déclarés par les contribuables.

Vidéo sur le même thème - Manuel Valls, le "Sarkozy de gauche"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.