Impôts sur le revenu, impôts locaux, IFI… Tout ce que le fisc peut vous réclamer ou vous prélever d'ici la fin de l'année 2020.
Impôts : pourquoi la fin de l'année sera particulièrement douloureuse IllustrationIstock

Ni la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français, ni l’entrée en vigueur du prélèvement à la source ne vous permettra d’échapper à la rentrée fiscale. Si ces mesures atténuent la note, de nombreux contribuables vont devoir s’acquitter du reste à payer. En effet, l’administration fiscale, se basant sur les déclarations de revenus 2019 effectuées au printemps dernier, réclame son dû. Les impôts locaux, dont la taxe foncière, et l’lFI s’ajoutent à la facture ; et elle peut être lourde, pour certains foyers fiscaux.

Le fisc va-t-il alors vous réclamer ou vous prélever de l’argent d’ici le 31 décembre prochain ?

Impôts sur le revenu : réglez votre dû à partir du 25 septembre

Comme le note le site des impôts, "la déclaration de revenus que vous avez réalisée en 2020 permet de faire le bilan de votre situation fiscale de 2019". Selon votre situation, il peut vous rester un montant à payer (la somme est indiquée sur votre avis d’imposition 2020, accessible via votre espace personnel).

Selon la somme due, le règlement devra être effectué totalement ou partiellement le 25 septembre prochain. En dessous de 300 €, il vous faudra régler en une seule fois par chèque, carte bancaire, espèces ou virement.

Au-delà, "si vos coordonnées bancaires sont connues de l’Administration fiscale, plusieurs prélèvements d’égal montant seront effectués directement sur votre compte bancaire de septembre à décembre 2020", précise le site des impôts. Soit le 25 septembre, le 26 octobre, le 26 novembre et le 28 décembre.

Qu’en est-il des contribuables assujettis à l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) ?

Vidéo : Comment s'opère le calcul de vos impôts locaux ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.