Selon "Le Figaro", si les impôts locaux ont augmenté ces derniers temps, c'est surtout en raison du regroupement des communes. Explications. 

Vous l'avez sans doute remarqué : les impôts locaux ont augmenté ces derniers temps. Or cette hausse n'est pas seulement imputable à la baisse des dotations de l'Etat aux villes, que ces dernières font répercuter à leurs contribuables. Selon Le Figaro, qui a pu consulter des données "inédites" de 295 villes de plus de 10 000 habitants, le regroupement des communes a joué également dans la hausse des impôts locaux.

En effet, depuis 2013, de nombreuses villes se sont rapprochées dans le cadre des nouvelles intercommunalités. Or, ces fusions ont entraîné un alignement (souvent à la hausse) de la fiscalité locale pour les communes s'unissant.

A lire aussi Calendrier, démarches, confidentialité : le prélèvement à la source se précise

Un tiers des hausses imputable à la fusion de communes

Ainsi, selon le quotidien, selon les 295 villes métropolitaines de plus de 10 000 habitants qui ont vu leur taxe d'habitation augmenter, "un tiers le doit exclusivement aux intercommunalités". Dans le même temps, seules 40 villes ont vu leur taux baisser suite à la création d'une intercommunalité. 

Par exemple, en fixant la taxe d'habitation commune à 11,69 %, la grande métropole Marseille-Aix-Provence - issue de six intercommunalités - a fait des heureux... mais pas que. Les habitants de l'ex-communauté d'agglomération Agglopole Provence ressortent ainsi bénéficiaires de l'opération, avec une baisse de 12,37 % de la part intercommunale de la taxe. À l'opposé, ceux de la communauté d'agglomération du pays d'Aix-en-Provence sont perdants, avec une hausse de leur taux de 17,25 %.

Les hausses d'impôts provoquées par ce phénomène ne sont pas près de s'arrêter. Près de 400 fusions de groupements auront lieu au 1er janvier 2017, contre 83 seulement en 2016.

Vidéo sur le même thème :  La baisse d'impôts de 20 % à partir de janvier

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.