Baisse des impôts : comment Emmanuel Macron la finance-t-il ?

"Le message que nous voulons faire passer avec ces baisses d'impôts, c'est que le budget 2020 sera celui des promesses tenues", explique, dans les colonnes des Echos, un "parlementaire important" issu des rangs de La République en Marche (LREM). Avec 20,6 milliards d'allégement prévu à l'horizon 2021 et 27 milliards sur l'ensemble du quinquennat, Emmanuel Macron ferait plus que Nicolas Sarkozy ou Lionel Jospin, par exemple. Ce qui n'est pas sans soulever une importante question : d'où vient tout cet argent, celui qui devra financer le manque à gagner auquel le président est prêt à faire face ?

"Le déficit français représente 2,2 points de PIB tandis que notre dette flirt avec les 100% de PIB. C'est une question qu'il faut poser", reconnaît pour sa part Philippe Crevel. "Forcément, dans un tel contexte, annoncer d'importantes baisses d'impôt relève du tour de force. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue qu'en réalité, il ne s'agit pas toujours de baisse stricto sensu", alerte-t-il.

"L'évolution des prélèvements obligatoire est mécanique : elle est liée à l'évolution de la croissance. Pour faire des économies - ou au contraire pour baisser le poids des impôts sur le contribuable - on peut jouer sur leur vitesse d'augmentation. En la ralentissant on procède donc à une baisse par rapport au taux que les Françaises et les Français auraient normalement dû régler", explique l'économiste. "Ce n'est pas véritablement une baisse : c'est une diminution de l'augmentation prévue. Très souvent, c'est grâce à ce type d'artifice de présentation que les gouvernements peuvent se vanter d'avoir allégé les prélèvements", souligne-t-il. Et lui d'ajouter : "il est fort probable que l'administration d'Emmanuel Macron procède de la même façon, au moins partiellement".

Autre piste de financement ? Les entreprises, que l'État a décidé de taxer davantage — au profit des ménages, donc.

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.