Le gouvernement engagera "en 2016" le passage au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Pour une possible entrée en vigueur après la présidentielle de 2017.   

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé dimanche que le gouvernement engagera "en 2016" le passage au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, pour une possible entrée en vigueur après la présidentielle de 2017.

"Nous engagerons en 2016 ce processus", a-t-il déclaré sur France Inter. Il sera "totalement impossible" de changer de système de perception de l'impôt sur le revenu "du jour au lendemain". "Sinon, cela voudrait dire que les Français vont avoir à payer en 2016 les impôts sur les revenus de 2015, plus les impôts sur les revenus de 2016. Je vous laisse présager leur réaction", a-t-il néanmoins précisé.

Ne pas pénaliser les Français

Cette mesure pourrait alors entrer en vigueur après la présidentielle de 2017. "Pour pouvoir être prélevé à la source en 2018, il faut avoir fait préalablement toutes les séries d'opérations qui permettent alors de le faire dans de bonnes conditions, qui ne pénalisent pas les Français", a ajouté le ministre des Finances.

Publicité
Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, avait annoncé en mai dernier que le gouvernement voulait aller vers le "prélèvement à la source" de l'impôt sur le revenu. "L'idée est d'aller vers une simplification du recouvrement de l'impôt avec la mise en œuvre progressive dans le cadre de la simplification des feuilles de paie et du numérique de la retenue à la source, sans fusion" avec la CSG (contribution sociale généralisée, ndlr), avait-il expliqué.

En vidéo sur le même thème : Comment optimiser son impôt sur le revenu ? 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet