CRDS : combien va vous coûter le report ?

En pratique, il faudra payer la CRDS au moins jusqu'en 2033. C'est à dire, a minima, neuf ans de plus d'impôt, explique Capital, qui blâme la "dette 'dite Covid'", dont le montant total est estimé à 150 milliards d'euros.

Forcément, résume le mensuel spécialisé en économie, une telle prolongation ne pourra pas être sans impact pour les salariés. Le magazine a d'ailleurs fait le calcul, en se basant sur trois profils type. Pour un employé dont les revenus sont proches du Smic, la perte, sur 9 ans, se chiffre presque en millier d'euros. Il faudra tabler avec au moins 990,36 euros.

A l'inverse, pour un travailleur percevant 3 500 euros brut par mois, comptez sur a minima 1 875,96 euros de manque à gagner. Enfin, si vous percevez un salaire de 15 000 euros brut, vous pouvez faire une croix sur quelques 7 998,48 euros... Dans le meilleur des cas.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.