Ecouter l'article :

Comme tous les ans, la fin de l'année s'avère fiscalement très importante. Pour bien préparer l'année prochaine, assurez-vous d'engager les bonnes démarches maintenant !
Impôts : cette date que vous ne devez pas laisser passerIstock

Allègement du confinement, cadeaux de Noël, préparatifs du réveillon de la nouvelle année… Il y a beaucoup à penser en décembre, particulièrement en ce moment ! Mais soyez vigilants ! C’est aussi un mois très important d’un point de vue fiscal, rappelle le site spécialisé MoneyVox, qui dresse un agenda des dates essentielles à ne pas oublier.

Pour les 20% des Françaises et des Français qui sont encore soumis à la taxe d’habitation - dont l’identité exacte sera certainement amenée à changer d’ici à sa suppression, ainsi que l’a déjà expliqué Planet -,  l’une de ces échéances approche à grand pas. De même que pour tous les propriétaires immobiliers, mécaniquement assujettis à la taxe foncière…

D’une façon globale, celles et ceux qui pourraient souhaiter lisser la charge financière que peuvent représenter les impôts locaux ont à faire. Il leur faudra demander la mensualisation de leur taxe d’habitation ou de leur taxe foncière dans quelques jours.

Impôts locaux : les deux jours à ne pas rater

Ils ont donc jusqu’au 15 décembre pour demander la mensualisation de leurs impôts. Fort heureusement pour les retardataires, une autre date limite est prévue : le 31 décembre 2020. Mais dans ce cas, rappelle le site spécialisé, l’échéancier ne débutera qu’en février et il faudra régler le différentiel plus tard. D’une façon globale, il est possible d’opter pour la mensualisation jusqu’à la fin du premier semestre 2021, mais si c’est le cas, vos prélèvements mensuels seront majortés jusqu’à complèter les sommes dues.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.