Crédits d'impôt : à quoi vous attendre ?

La moitié des contribuables devraient être ravis. Selon Bercy, ils recevront en effet un second versement bien supérieur à celui espéré.  

Quant aux 500 000 foyers fiscaux dont les RICI sont restés stables entre 2017 et 2018 (soit 8% du total), ils percevront précisément la somme attendue.

En revanche, comme précisé en amont, 1,7 million de foyers, soit 28% du total, ont perçu un trop gros montant fin janvier. Résultat, ils devront en rembourser au moins une partie car ils ont droit à un crédit d’impôt moins important en 2018 qu’en 2017. Sur leur avance de 600 euros, ils devront donc en moyenne restituer 400 euros. "Parmi eux, les foyers dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 50 298 euros concentrent en valeur près de la moitié du montant des restitutions", indique à Bercy.

Pourrait s’ajouter à cela l’impôt encore dû sur les revenus 2018. 2018 étant une année blanche, les foyers dont l’impôt dû est égal à zéro devront rendre la somme avant le 15 septembre par un virement en ligne, précise Bercy.

Pour les 900 000 contribuables restants, même si l’avance a été trop importante, ils n’auront pas à rembourser le fisc. Pourquoi ? Car un autre événement a contribué à faire baisser la facture fiscale (recours à un crédit d’impôt non récurrent, naissance, baisse des revenus, etc.).

Loi Pinel - Financez un bien immobilier sans apport ! Profitez d'un accompagnement personnalisé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.