Le gouvernement peaufinerait son coup de pouce fiscal accordé aux foyers les plus modestes. Le journal Les Echos croit savoir que l'exonération de la taxe d'habitation pour les foyers les plus modestes sera prolongée d'un an.

AFP

Selon Les Echos, les ménages exonérés de taxe d’habitation en 2013 devraient le rester cette année. Il s’agit pour le gouvernement d’éviter que les ménages non imposables sur l’impôt sur le revenu ne soient assujettis à la taxe d’habitation.

Lire aussi : Immobilier : c’est le moment d’acheter

Dans les faits, la hausse du revenu fiscal observée cette année aurait eu pour conséquence directe l’augmentation de la taxe dans la mesure où celle-ci est indexée sur le revenu fiscal de référence.  

L'an passé déjà, des ménages avaient bénéficié d'un geste de l'État en étant exonéré de cette taxe alors qu'ils ne répondaient pas nécessairement aux critères habituels d'exonération.

Publicité
"La mesure est actuellement discutée et pourrait faire l’objet d’un amendement au projet de loi de finances rectificatives pendant le débat" indique le quotidien économique. Le gouvernement cherche ainsi à ménager les foyers les plus modestes conformément à ce qui avait été annoncé par Manuel Valls.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet