Sommaire

Impôts 2021 : attention à la déclaration des enfants à charge en cas de séparation ou de divorce

Souvent, lors d’une séparation ou d’un divorce, les enfants à charge sont mal déclarés. Ils doivent l’être par le parent chez lequel ils résident habituellement. Dans le cas d’une garde partagée, les parents peuvent répartir l'avantage global de quotient familial lié aux enfants. C’est souvent cette distinction qui peut être source d'erreur dans la déclaration de l'impôt sur le revenu. Veillez donc à indiquer si vos enfants sont :

  • "à votre charge exclusive : dans ce cas-là vous devez renseigner les cases F ou G de la déclaration de revenus
  • en résidence alternée : dans ce cas-là vous devez renseigner les cases H ou I de la déclaration de revenus", détaille l’administration fiscale.

Déclaration d’impôts 2021 : n’oubliez pas de cocher la case "parent isolé" (case T)

Vous êtes célibataire, divorcé ou séparé ? Vous pouvez alors profiter "d’une majoration du nombre de parts de quotient familial si vous vivez seul avec votre ou vos enfants à charge ou rattachés que vous élevez ou entretenez", note le fisc.

Pour cela, il vous faut d’abord cocher la case "parent isolé (T)" de votre déclaration de revenus. "Vous devez la cocher chaque année tant que vous remplissez les conditions", prévient Bercy Infos.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Consultez le site oups.gouv.fr, qui répertorie l’ensemble des erreurs fréquentes des contribuables, ainsi que les manières de les éviter.

 

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.