Chaque année, l’imposition des entreprises évolue. CIR, Tascom, taxe foncière, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l’imposition des entreprises.

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR)

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR) apporte une aide financière aux entreprises qui exercent des activités de recherche et de développement. Avec un champ d’application assez large, le CIR est souvent perçu comme une «niche fiscale» intéressante pour les entreprises. En 2018, le gouvernement français souhaite veiller à ce que le CIR soit utilisé afin d’embaucher un maximum de jeunes titulaires d’un doctorat.

La Taxe sur les Surfaces Commerciales (Tascom)

La Tascom (Taxe sur les Surfaces Commerciales) est un impôt dont doivent s’acquitter les entreprises qui exploitent une surface de vente au détail. Pour être assujettie à la Tascom, l’entreprise doit disposer d’une surface commerciale de plus de 400 m2. Elle doit, simultanément, réaliser un chiffre d’affaires hors taxe au moins égal ou supérieur à 460 000 €. À noter que la Tascom est déductible du résultat fiscal de l’entreprise.

La taxe foncière pour les entreprises

Publicité
Au même titre que les particuliers, les entreprises qui disposent de terrains et/ou biens immobiliers sont soumises au paiement de la taxe foncière. Pour les professionnels, on distingue dans ce domaine la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) et la taxe foncière sur les propriétés bâties. La CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) est encore un autre impôt pour les entreprises portant sur les biens immobiliers soumis à la taxe foncière.
mots-clés : Taxe foncière, Tascom

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet