Pour amenuir la pression fiscale, l'exécutif a misé, cette année, sur une baisse de l'impôt sur le revenu. Si 17 millions de contribuables sont concernés, quelle sera l'incidence sur la pension des retraités ?

Nombreux sont celles et ceux qui l’attendaient. La baisse d’impôt sur le revenu, annoncée lors du grand débat en avril dernier par Emmanuel Macron entre en vigueur dès le 1er janvier. Cette mesure phare du projet de loi de finance, prise en faveur des classes moyennes, se traduit par une modification du barème de l’impôt sur le revenu. Elle concerne au total 17 millions de foyers fiscaux.

Baisse des impôts : les pensions après impôts vont-elles augmenter ?

Les contribuables verront ainsi leurs pensions, salaires ou autres revenus versés après impôts s’accroitre. Economie moyenne réalisée ? 304 euros étalés sur l'année.

Ainsi, les 12,2 millions de foyers de la première tranche bénéficieront d’un gain moyen de 350 euros, selon le simulateur disponible sur le site du ministère de l'Économie et des Finances. Cela s’explique par la diminution du taux d'imposition, qui passe de 14% à 11%.

Les cinq millions de foyers de la tranche suivante, jouiront eux, en moyenne, d'un bénéfice de 180 euros, imposée à 30% pour les revenus situés entre 25 406 et 72 643 euros. Pour les autres, qui atteignent des tranches supérieures (41 à 45%), la baisse est neutralisée par un abaissement du seuil d'entrée.

Comme le note RTL, en fonction de la situation familiale, ces sommes peuvent toutefois être majorées ou minorées.

Selon le gouvernement, la baisse se chiffre à 5 milliards d’euros. Autre bonne nouvelle pour les contribuables, la déclaration de revenus – qui donne des boutons à certains – est désormais simplifiée.

Loi Pinel - Financez un bien immobilier sans apport ! Profitez d'un accompagnement personnalisé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.