Bien que prolongé jusqu'en 2024 au lieu de fin 2021, les avantages du principe de la réduction d'impôt Pinel ont été rabotés. Vous pouvez toutefois encore en tirer profit. Voici comment.

Que pouvez-vous encore économiser grâce au dispositif d’investissement locatif Pinel ? Si la loi de finances 2021 a reconduit le principe de la réduction d’impôt Pinel - qui devait se terminer fin 2021 – jusqu’en 2024 pour relancer le secteur du BTP après la crise sanitaire, à partir de 2023, son taux sera progressivement réduit.

Pour rappel, la mesure Pinel, qui remplace le dispositif Duflot depuis le 1ᵉʳ septembre 2014, permet d’obtenir des réductions d’impôt sur le revenu pour un investissement locatif d’un logement acheté neuf (ou réhabilité). Ces dernières sont calculées sur le prix d'achat des logements, comme le détaille Le Revenu. Pour en bénéficier, il convient de respecter certaines conditions de location et d'engagement dans la durée.

Vous envisagez d’investir tout en profitant des conditions actuelles d'économies d'impôt ? Il faudra alors passer à l’acte en 2021 ou 2022.

Pinel : jusqu’à 21% de réduction d’impôt

Depuis sa mise en place, le dispositif séduit des dizaines de milliers de Français. 35 000 à 40 000 logements Pinel sont en effet déclarés chaque année à l'administration fiscale. Il permet ainsi d’encourager la construction de logements neufs et leur mise en location dans des zones tendues où l’offre et la demande de logements présente un déséquilibre.

Quant aux investisseurs, ils peuvent profiter d’une réduction d'impôt sur 6, 9 ou 12 ans correspondant à 12%, 18% ou 21% du prix du bien acheté, dans le cas où les loyers et les ressources du locataire ne dépassent pas les plafonds requis, note Le Parisien.

Toutefois, un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) de novembre 2019 indiquait que la moitié des investissements Pinel n’était pas rentable. Seuls ceux réussissant à réaliser une plus-value à la revente seraient vraiment gagnants. Quel plan d’attaque faut-il alors mettre en place avant de se lancer ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.