REVELATIONS Le manager de Johnny, Sébastien Farran, vient d'indiquer que la villa du rockeur n'était plus à vendre. Et ce, pour une raison bien particulière à laquelle vous n'auriez jamais pensé. 

Le Journal du Dimanche a publié ce samedi 24 mars une interview exclusive de Sébastien Farran, le manager et ami du regretté rockeur. Et s'il a décidé de sortir du silence pour la première fois depuis la mort de Johnny, ce n'est pas pour "régler des comptes", mais bien pour adresser tout son soutien à Laeticia dans le conflit autour de l’héritage du taulier. Au passage, il a tenu à partager une information cruciale concernant La Savannah, la villa de Johnny Hallyday.

Il a, en effet, confié qu’il songeait à transformer La Savannah en un lieu sacré, un mémorial, comme une "sorte de Graceland", la demeure d’Elvis Presley transformée, elle, en musée en 1982 à Memphis (Tennessee) aux Etats-Unis. L'ami fidèle de Johnny a, par ailleurs, avoué qu'il rêvait d'un "mémorial au square de la Trinité, là où Johnny a grandi".

Il a, enfin, évoqué dans les colonnes du JDD qu'il lui avait demandé de continuer à se battre pour sa mémoire, et de développer aux côtés de Laeticia son "legs artistique, comme de finaliser l’album qu’il avait commencé avant de partir"..."De protéger, comme on demanderait à un pote, sa femme et ses filles", a-t-il précisé.

A lire aussi : Johnny Hallyday isolé, Laeticia bafouée... le manager raconte

La Savannah était mise en vente

Avant que Johnny Hallyday ne décède suite à son cancer le 5 décembre dernier, La Savannah, sa villa de 900 mètres carrés sur un domaine de 5 500 mètres carrés, dotée d'une piscine et d'un court de tennis à Marnes-la-Coquette dans les Hauts-de-Seine, était disponible à la vente. La demeure n’avait d'ailleurs pas trouvé d’acheteur. La villa "Jade" de l'île de Saint-Barthélemy est par contre, elle, mise en location pour 5 000 euros la journée.

Publicité
Après la disparition du taulier, plusieurs rumeurs concernant son épouse ont vu le jour. L’une d’entre elles notamment voulait que Laeticia Hallyday "se débarrasse" de cette villa, bordée de souvenirs trop douloureux. Johnny y avait rendu son dernier souffle. 

Sébastien Farran, qui se décrit comme "le plus indéfectible soutien de Laeticia", a d’ailleurs confié au JDD à son sujet : "Elle subit une campagne calomnieuse orchestrée pour démolir son image, sa réputation et celle de son mari. On la présente presque comme une sorcière".

L'ami fidèle du rockeur a, d'ailleurs, ajouté à propos de ses aînés : "En sept ans, je les ai très peu vus." Pourtant, ils étaient invités à St Bart ou à Los Angeles pour Noël, mais ils ne venaient pas. On les voyait parfois aux concerts à Paris. J'en ai parlé, un peu, avec Johnny mais je sentais que c'était compliqué", a-t-il précisé.

Le 15 juin prochain, jour de l’anniversaire du rockeur, l’artiste George Daniel devrait inaugurer une statue à l’effigie de Johnny de près de 3 mètres à Viviers, dans la région où résidait sa mère, en Auvergne-Rhône-Alpes. 

En vidéo - Album posthume de Johnny Hallyday: Sébastien Farran s'exprime

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet