INTERVIEW - Vous avez prévu de profiter de l'épargne accumulée pendant la crise pour investir dans la pierre ? Bonne idée. Quelques conseils d'experts pour faire le bon choix.
Immo : où investir en 2021 ?Istock

Philippe Crevel est économiste, spécialiste des questions macroéconomiques. Il a fondé Lorello Ecodata, société d'études et de stratégies économiques, et dirige le Cercle de l'Epargne. Il s'agit d'un centre d'études et d'information consacré à l'épargne et à la retraite.

Planet : De nombreux contribuables cherchent à se protéger de la crise sanitaire en épargnant. Certains envisagent l'acquisition immobilière, à but de revente ou tout simplement de location. Ce pari, compte tenu de la situation actuelle, vous paraît-il pertinent ?

Philippe Crevel : En période de crise, que ce soit en France ou chez nos partenaires, les ménages mettent de l’argent par précaution, par crainte d’une perte d’emploi ou de revenus. Avec la Covid-19, ils épargnent aussi parce qu’ils ne peuvent pas dépenser. Les Français ont privilégié depuis le mois de mars 2020 les placements liquides, leurs comptes courants, les Livrets A, les LDDS. 

Certains ont continué à investir dans la pierre, un peu moins qu’avant la crise. La pierre est une valeur refuge mais elle peut connaître des baisses de prix. Ce fut le cas entre 1993 et 1997. A Paris, l’immobilier avait perdu 50 %. 

Investir dans la pierre est-il toujours rentable en 2021 ?

Après un an de crise, les prix se maintiennent mieux en périphérie qu’au cœur des grandes agglomérations. A Paris, une très légère baisse a été enregistrée. L’absence de touristes rend les locations saisonnières moins rentables. Ceux qui avaient investi dans ce type d’activité mettent en location traditionnelle leurs biens ou les revendent. Par ailleurs, de plus en plus de ménages souhaitent acquérir des surfaces plus grandes avec si possible un jardin.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.