Sommaire

Les propriétaires sont-ils forcément riches : deux enseignements à tirer

Il semblerait que la réponse soit négative.

En effet, si l’on se penche sur les revenus, on constate que deux tiers d’entre eux se répartissent entre les classes moyenne (51%), et inférieure (14,4%). Cela signifie donc qu’un seul tiers (34,6% précisément) présente un niveau de vie supérieur au 3e quartile, correspondant aux catégories les plus aisées.

C’est pourquoi Le Figaro explique que ce constat "devrait faire réfléchir ceux qui pensent que les propriétaires sont forcément riches et veulent leur imposer plus de taxes ou plus de travaux de rénovation".

Toutefois, on peut également observer que la part des propriétaires parmi les Français les plus aisés a légèrement accru entre 2010 et 2015, au moment même où elle reculait pour les moins nantis. "L’accès à la propriété est devenu plus sélectif, nécessitant de la part des ménages des revenus et un montant d’apport personnel plus élevé", assure l’Insee.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.