Au vu du grand nombre de logements vacants (3 millions), un plan national est lancé. Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, entend inciter les propriétaires à louer leurs biens. Le recours à la réquisition est également étudié.

Votre logement vacant pourrait-il être réquisitionné ? Le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie pourrait l’envisager. Jugeant "inacceptable" la vacance locative, qui a progressé de manière régulière depuis 2006 (elle atteint désormais 8%), il lance un plan national de mobilisation, ce lundi 10 février. D’après l’Insee, il y a au total 3 millions de logements vacants en France. 200 000 d’entre eux sont inhabités depuis au moins deux ans (fait nommé vacance structurelle).

Logements vacants : inciter les propriétaires à la location

Objectif de la mesure : identifier et inciter les propriétaires de logements inhabités à les remettre sur le marché locatif. Par le biais des données fiscales, le gouvernement envisage en premier lieu de cartographier la vacance, inégale en fonction des zones géographiques. Les zones rurales sont en effet plus touchées par le phénomène au vu de la faible demande en logements. Afin de d’identifier la vacance de leur parc, les collectivités seront aidées. Les raisons ayant poussé les propriétaires à ne pas louer leurs biens seront ensuite étudiées."Les particuliers n'ont aucun intérêt à ne pas louer leur bien", déclare Julien Denormandie dans les colonnes du Parisien.

Certes. Toutefois, certains propriétaires modestes ont du mal à entretenir leur logement dégradé. Le ministre du Logement a alors rappelé les nombreuses aides à la rénovation existantes, recensées sur la plateforme Facile Habitat à destination des propriétaires. Il a également évoqué pour les bailleurs réticents face aux impayés et dégradations, la réussite de la garantie Visale, mise en place en 2016. Cette caution gratuite soutenue par Action Logement permet aux locataires de couvrir jusqu’à 36 mensualités impayées.

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?