Une agence immobilière écossaise met en vente une île pour le prix d’un appartement parisien de deux pièces. Une affaire qui cache une sombre affaire de meurtre et de fantôme. 

Vous aimez les grands espaces, la verdure, l’air marin et n’avez pas peur des fantômes ? Alors, l’île de Little Ross est faite pour vous ! Ce bout de terre de terre de dix hectares situé au sud-ouest de l’Ecosse est en effet à vendre, rapporte la BBC. Mise en vente par une agence immobilière, l’île comporterait une maison de six chambres, deux salles de bain et un salon. Son prix : 367 000 euros, soit le prix d’un deux-pièces parisien, souligne Le Figaro qui ajoute que, bien qu’isolée, l’île est "approvisionnée écologiquement en électricité grâce à une éolienne et à des panneaux solaires". Par ailleurs, elle "offre à ses habitants une belle plage de galets avec sur la côte sauvage écossaise".

Plusieurs visiteurs ont assuré avoir vu son fantôme rôder

Publicité
Une offre sans doute trop alléchante pour ne pas cacher un loup. Effectivement, et toujours d’après la BBC, l’agence immobilière peinerait à trouver preneur car… l’île serait hantée ! Un drame sanglant s'y est déroulé dans son phare en 1960 : le gardien des lieux, Hugh Clarke a été tué par son assistant, Robert Dickson. Ce dernier a d’ailleurs été condamné à la prison à perpétuité tandis que la victime continuerait d’habiter les lieux, à sa manière. La chaîne de télévision raconte que plusieurs visiteurs ont assuré avoir vu son fantôme rôder. Mais l’île resterait malgré tout une affaire, assure David Corrie de l’agence immobilière. "Les îles privées se vendent rarement à un prix abordable et en particulier quand elles disposent d’une maison habitable et de propriétés supplémentaires", a-t-il souligné. Avis aux intéressés !

En vidéo - Hemmes : la maison est-elle vraiment hantée ? 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité